Un faux conseiller d’Edouard Philippe poursuivi pour violences et usurpation de fonction

FAUSSE AMITIE L’homme connaît effectivement Edouard Philippe, avec qui il a eu des « relations cordiales » quand ce dernier était maire du Havre, mais il n’est pas conseiller du Premier ministre

— 

Une voiture de police.
Une voiture de police. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Retourner à l’article