«Important pour nous d'être neutres», comment des journalistes vérifient l'info dans les pays où elle est verrouillée

LIBERTE DE LA PRESSE Confrontés à des pouvoirs qui restreignent la liberté de la presse, des journalistes kazakhs, zimbabwéens et bangladais spécialisés dans le fact-checking témoignent pour « 20 Minutes »

— 

La police antiémeutes entre dans un hôtel à Harare, au Zimbabwe, en août 2018. Le pays est classé 127e par Reporters sans frontières pour la liberté de la presse.
La police antiémeutes entre dans un hôtel à Harare, au Zimbabwe, en août 2018. Le pays est classé 127e par Reporters sans frontières pour la liberté de la presse. — Jerome Delay/AP/SIPA

Retourner à l’article