Automobile: Fiat s'impatiente et retire son offre de fusion avec Renault

AUTOMOBILE Le constructeur automobile italo-américain Fiat Chrysler a annoncé que « les conditions politiques (n’étaient) actuellement pas réunies en France pour mener à bien un tel rapprochement »

— 

Le logo historique de Fiat au siège de Turin.
Le logo historique de Fiat au siège de Turin. — AFP

Retourner à l’article