WEB

Accusé de tolérer l'homophobie, YouTube démonétise la chaîne d'un conservateur américain

La filiale de Google, qui a annoncé une interdiction des contenus haineux et discriminatoires ce mercredi, est critiquée depuis plusieurs jours pour sa passivité