Toulouse: La Cimade sort un rapport au vitriol sur le centre de rétention de Cornebarrieu

SOCIETE De plus en plus d’enfants, des durées de plus en plus longues de rétention, un suicide… La Cimade, une association d'aide aux immigrés, dépeint des conditions dégradées au centre de rétention de Cornebarrieu, au nord de Toulouse

— 

Centre de retention administrative de Cornebarrieu Direction Departementale de la Police aux Frontieres.
Centre de retention administrative de Cornebarrieu Direction Departementale de la Police aux Frontieres. — Alexandre GELEBART/REA

Retourner à l’article