Nice: A la tête d'une agence de coaching, elle est jugée pour avoir critiqué Pôle Emploi

DIFFAMATION La responsable, qui risque jusqu'à 45.000 euros d’amende, sera fixée le 5 juin

—