Rennes: L’intelligence artificielle au chevet des grands prématurés

RECHERCHE Un nouveau système testé dans les CHU du Grand Ouest doit permettre de prévenir les risques infectieux chez les nouveau-nés

—