#SexStrike... Alyssa Milano appelle à une «grève du sexe» pour défendre le droit à l'avortement

ETATS-UNIS L’actrice américaine est montée au créneau après la décision prise par l’Etat de Géorgie d’interdire l’avortement environ six semaines après le début de la grossesse

— 

Alyssa Milano, le 27 janvier à Los Angeles.
Alyssa Milano, le 27 janvier à Los Angeles. — Brian To/Shutterstock/SIPA

Retourner à l’article