Obsolescence programmée: Un délit difficile à combattre

ARGENT Depuis 2015, l’obsolescence programmée est un délit. Mais, dans les faits, les pratiques ont peu changé. Un récent rapport s’interroge sur l’opportunité de prendre d’autres mesures pour inciter les industriels à rendre leurs produits plus solides

— 

Les imprimantes font partie des articles pointés du doigt.
Les imprimantes font partie des articles pointés du doigt. — IStock / CIty Presse

Retourner à l’article