«Flics suicidés à moitié pardonnés», «suicidez-vous»… Des tags découverts sur la façade d’une gendarmerie

ENQUETE Le ministre de l’Intérieur a dénoncé sur Twitter des faits « d’une extrême gravité »

—