Soudan: Le nouveau pouvoir militaire promet un «gouvernement civil»

DESTITUTION Les principaux chefs de l’armée, désormais au pouvoir, ont confirmé, ce vendredi, qu’Omar el-Béchir était en détention mais qu’il ne serait pas « livré à l’étranger »

—