Mediator: Pour Agnès Buzyn, le procès reste «très utile»

JUSTICE Selon une expertise judiciaire, le Mediator, un médicament antidiabétique, pourrait être responsable de 2.100 décès

— 

Agnès Buzyn, ministre de la Santé, le 14 novembre 2018.
Agnès Buzyn, ministre de la Santé, le 14 novembre 2018. — AFP

Retourner à l’article