Nile Rodgers s’en prend à Spotify dans une lettre ouverte

MUSIQUE Le co-fondateur de Chic et d’autres artistes accusent la plateforme de ne pas leur verser assez de royalties

— 

Nile Rodgers au Ziggo Dome d'Amsterdam en novembre 2016
Nile Rodgers au Ziggo Dome d'Amsterdam en novembre 2016 — WENN

Retourner à l’article