Algérie: L'armée dit vouloir veiller à la «transparence» et à «l'intégrité» de la transition

CRISE POLITIQUE Une nouvelle élection doit avoir lieu d’ici trois mois, organisée par le président par intérim Abdelkader Bensalah

— 

Le général Salah Ahmed Gaid à Alger en 2014.
Le général Salah Ahmed Gaid à Alger en 2014. — PPAgency/SIPA

Retourner à l’article