Grand débat national: « Nous devons baisser plus vite les impôts », estime Edouard Philippe après le bilan de deux mois de consultation

POLITIQUE Des centaines de milliers de contributions ont été déposées par les Français

— 
Emmanuelle Wargon, Edouard Philippe et Sébastien Lecornu le 8 avril 2019 à Paris pour la restitution du grand débat national.
Emmanuelle Wargon, Edouard Philippe et Sébastien Lecornu le 8 avril 2019 à Paris pour la restitution du grand débat national. — Jacques Witt/SIPA

Retourner à l’article