Le Mexique demande des excuses pour les «abus» coloniaux, l'Espagne refuse

MEXIQUE Le président mexicain a demandé que des excuses soient présentées aux peuples indigènes pour les violations des droits de l’homme durant la Conquête, débutée après l’arrivée du premier conquistador Hernan Cortes au XVIe siècle

— 

Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador (à dr.) et le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez à Mexico, le 30 janvier 2019.
Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador (à dr.) et le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez à Mexico, le 30 janvier 2019. — Alfredo ESTRELLA / AFP

Retourner à l’article