«Je n'ai aucun problème avec Zidane», se défend James Rodriguez, à six mois de la fin de son prêt

FOOTBALL Tout, il faudrait tout oublier. Pour y croire, il faudrait tout oublier

—