L’Italien qui menaçait de mort Emmanuel Macron en signant avec le nom de son voisin, condamné

CORRESPONDANCE Un homme de nationalité italienne a été condamné mercredi à une amende de 4.000 euros pour avoir menacé de mort le président de la République.

— 

Emmanuel Macron, le 19 février 2019 à Paris.
Emmanuel Macron, le 19 février 2019 à Paris. — LUDOVIC MARIN / AFP

Retourner à l’article