Renoncement de Bouteflika: Pourquoi la solution à la crise ne passera pas par l'opposition politique

ALGERIE La décision du gouvernement de reporter les élections présidentielles et de ne pas présenter Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat ressemble à une non-réponse du pouvoir

— 
De jeunes Algériens défilent dans le centre d'Alger
après l'annonce du retrait d'Abdelaziz Bouteflika de la course présidentielle, le 11 mars 2019.
De jeunes Algériens défilent dans le centre d'Alger après l'annonce du retrait d'Abdelaziz Bouteflika de la course présidentielle, le 11 mars 2019. — BELGHOUL/PP AGENCY/SIPA

Retourner à l’article