Affaire Levothyrox: «On nous a fait passer pour des hystériques ou des affabulatrices», le cri de colère des plaignantes déboutées par la justice

LEVOTHYROX Le Tribunal d’instance de Lyon a donné raison à Merck estimant qu’il avait œuvré dans les règles et écartant « tout défaut d’information »

— 

Christophe Leguevaques, l'avocat des 4.115 plaignants ayant attaqué Merck dans l'affaire du Levothyrox.
Christophe Leguevaques, l'avocat des 4.115 plaignants ayant attaqué Merck dans l'affaire du Levothyrox. — ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Retourner à l’article