Un fonctionnaire européen condamné à 4 ans de prison pour un viol à la Commission

JUSTICE « Il dit que la victime était consentante, mais au terme de la motivation, le tribunal considère que ce consentement n’existe pas », a indiqué le président

—