«Gilets jaunes»: Les ultras n'ont pas pris la main, selon le patron de la DGSI

RENSEIGNEMENT Nicolas Lerner, nommé patron du renseignement intérieur en octobre dernier, estime cependant que les manifestants radicaux sont « plus nombreux » en proportion qu’au début du mouvement

—