«Gilets jaunes»: Ingrid Levavasseur ne veut pas «baisser les bras» malgré les insultes

FACEBOOK Ingrid Levavasseur s’explique longuement dans une lettre adressée à une militante, Karine, qui, dans un tweet, s’est dit déçue par la « gilet jaune »

—