Besançon: «Des crânes fracassés», un professeur de neurochirurgie lance une pétition pour un moratoire sur les LBD

ARMES SUB-LETALES Convaincu de la « dangerosité extrême » des armes sub-létales comme le LBD et les grenades de désencerclement, un professeur de neurochirurgie du CHU de Besançon lance une pétition pour un moratoire sur leur utilisation…

—