Seine-et-Marne: Leur usine va fermer, les salariés brûlent leur stock de papier sécurisé pour cartes grises

REBELLION « Toutes les douze heures, il y a une bobine qui part au feu », a déclaré le délégué syndical CGT…

— 
(Photo d'illustration) Les salariés de Jouy-sur-Morin détruisent une à une les bobines de papier à cartes grises pour faire réagir l'Etat.
(Photo d'illustration) Les salariés de Jouy-sur-Morin détruisent une à une les bobines de papier à cartes grises pour faire réagir l'Etat. — Patrick KOVARIK / AFP

Retourner à l’article