Les Equatoriens internés à Rennes pendant une semaine ont été libérés

POLEMIQUE Ils devront venir rechercher leur véhicule en France...

— 

La détention d'un couple moldave avec son enfant de trois semaines dans un centre de rétention administrative, une mesure qualifiée de "traitement inhumain" par la cour d'appel de Rennes, a déclenché jeudi de vives protestations des avocats et des associations d'aide aux étrangers.
La détention d'un couple moldave avec son enfant de trois semaines dans un centre de rétention administrative, une mesure qualifiée de "traitement inhumain" par la cour d'appel de Rennes, a déclenché jeudi de vives protestations des avocats et des associations d'aide aux étrangers. — Fred Dufour AFP/Archives

Retourner à l’article