Brexit: La France «souhaite un vote favorable», sinon Londres devra faire des propositions

ROYAUME-UNI Si le vote échoue, le Royaume-Uni risque de quitter l'Union européenne sans accord le 29 mars, ou, au contraire, de ne pas quitter du tout le bloc européen... 

— 

La Première ministre, Theresa May, le 29 mars 2017, le jour du déclenchement officiel du Brexit.
La Première ministre, Theresa May, le 29 mars 2017, le jour du déclenchement officiel du Brexit. — Ben STANSALL / AFP

Retourner à l’article