WikiLeaks: Des médias reçoivent une liste de 140 affirmations «diffamatoires» à ne pas relayer sur Julian Assange

MISE AU POINT WikiLeaks tient notamment à faire savoir que son fondateur n’a pas de problème d’hygiène, n’est ni un meurtrier ni un violeur, ni un pédophile et qu’il n’est pas raciste, sexiste ou antisémite…

— 

Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks
Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks — BEN STANSALL / AFP

Retourner à l’article