Lille: En 2018, l’atmosphère était irrespirable un jour sur six dans la métropole

ENVIRONNEMENT Alors qu’il ne faudrait pas dépasser trois jours de pollution aux particules très fines, la métropole lilloise en a cumulé une soixantaine en 2018…

— 
Lille, le 19 fevrier 2012. Des capteurs de pollution atmospherique a Lille.
Lille, le 19 fevrier 2012. Des capteurs de pollution atmospherique a Lille. — M.Libert/20 Minutes

Retourner à l’article