Des «gilets jaunes» miment l'interpellation des lycéens de Mantes-la-Jolie pour dénoncer les violences policières

MANIFESTATION Ce geste est devenu un symbole de la lutte contre la répression policière sur les réseaux sociaux…

— 

A genoux, les mains posées sur la tête, de nombreux «gilets jaunes» ont mimé la posture des lycéens interpellés, notamment ici à Nantes.
A genoux, les mains posées sur la tête, de nombreux «gilets jaunes» ont mimé la posture des lycéens interpellés, notamment ici à Nantes. — SEBASTIEN SALOM-GOMIS

Retourner à l’article