Relaxé et libéré en février, Jawad Bendaoud, le «logeur de Daesh», est jugé en appel

PROCÈS Relaxé en janvier à l’issue d’un procès mouvementé en janvier, Jawad Bendaoud est jugé en appel jusqu’au 21 décembre…

—