Allemagne: Un ancien garde de camp nazi clame son innocence malgré «sa honte»

PROCES Johann Rehbogen a travaillé comme garde du camp nazi de Stutthof, près de Gdansk en Pologne, entre juin 1942 et septembre 1944, où quelque 65.000 personnes ont été tuées…

— 
Johann Rehbogen, un ancien garde du camp nazi de Stutthof, est jugé au tribunal de Münster, en Allemagne, le 13 novembre 2018.
Johann Rehbogen, un ancien garde du camp nazi de Stutthof, est jugé au tribunal de Münster, en Allemagne, le 13 novembre 2018. — Guido Kirchner/AP/SIPA

Retourner à l’article