Disparition de l'ex-patron d'Interpol: «Je ne suis pas sûre qu'il soit vivant», estime sa femme

CHINE Elle assure avoir reçu plusieurs coups de téléphone menaçants qui lui font penser qu'elle est «prise pour cible»... 

— 

Grace Meng, l'épouse de l'ancien directeur d'Interpol, s'est exprimé devant les journalistes, à Lyon, le 7 octobre 2018, dans les bureaux d'Interpol.
Grace Meng, l'épouse de l'ancien directeur d'Interpol, s'est exprimé devant les journalistes, à Lyon, le 7 octobre 2018, dans les bureaux d'Interpol. — JEFF PACHOUD / AFP

Retourner à l’article