Nîmes : En garde à vue pour trafic de stupéfiants, il fumait en réalité des épices orientales

FAITS DIVERS L'homme a finalement été relâché...

— 

Des épices orientales (illustration).
Des épices orientales (illustration). — GILE MICHEL/SIPA

Retourner à l’article