La Chine garde le silence sur la disparition du président chinois d'Interpol

ENQUETE Meng Hongwei fait l’objet d’une enquête en Chine et aurait été « emmené » par les autorités « dès son atterrissage » dans son pays la semaine dernière pour des motifs encore flous, selon un quotidien de Hong Kong...

— 

Hongwei Meng, le président chinois d'Interpol
Hongwei Meng, le président chinois d'Interpol — ROSLAN RAHMAN / AFP

Retourner à l’article