«Avec cette polémique, on ne favorise pas l’enseignement de l’arabe pour des raisons culturelles mais pour lutter contre une peur»

INTERVIEW Pour Claude Lelièvre, historien de l’Education, la polémique autour de l’apprentissage de la langue arabe à l’école traduit « les tensions » et « les peurs » de notre société actuelle, favorisées par une « récupération politique »… 

—