VIDEO. Rennes: Comment les nouveaux freins de la ligne B du métro vont préserver la qualité de l’air

TRANSPORT Les freinages répétés des plaquettes de frein génèrent au quotidien des microparticules dans l’air…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Saabvabien

    Quand on sait que le frein parcourant de foucault a été inventé en 1906 mis en application a partir de 1936 on peut se poser des questions...

    • eqzmbj

      bof c'est juste qu'il est plus cher que des plaquettes et des disques c'est tout, s'il revenait mons cher, il y a longtemps qu'il aurait été adopté sur tout les transports roulants

  • lejuteuxchef

    Alors on peut mettre des taxes, comme pour les voitures. Avec l'argent récolté on lâche de l'oxygène dans l'air, non (mdr) ? Ou l'argent sert il à nos élus à se payer grassement . Parce que les plaquettes de frein, les embrayages et l'usure des pneus sur le macadam n'émettent pas des particules que nous respirons ou que la pluie délave pour aller polluer plus loin. Vaste fumisterie ! Le gros tanker qui vient de sortir en est la preuve avec son appétit d'oiseau ( toujours mdr) ; lui ne va t'il pas polluer à outrance et l'air et la mer ?
    Bof, ce que j'en dit......

  • Bulgrozh

    Bruyant ce métro !

  • Jimmydu13

    Il y a eu pendant des décennies de l’amiante dans les plaquettes de frein de millions de voitures... Des micro-particules qui flottent dans l’air, nagent dans les mers et tapissent nos poumons pour des siècles...

  • marcfodoroff

    les métros seraient source de pollution?
    citation:
    Si le phénomène est méconnu du grand public, il préoccupe les constructeurs de métro. Les freinages répétés des plaquettes de frein génèrent au quotidien des microparticules que l’on sait dangereuses pour les humains.

    enfin, une vérité de dite (c'est aussi valable pour les plaquettes de freins des autobus, des voitures et des poids lourds, il nous reste aussi l'usure des pneumatiques source évidente aussi de pollution.

Retourner à l’article