Ingérence russe: Twitter et Facebook font leur mea culpa, Google grand absent

ETATS-UNIS Les géants du Web se sont expliqués sur leurs manquements face à la manipulation de l'opinion...

—