Loi Pacte: Faut-il donner plus de pouvoir et plus d’argent aux salariés?

ENTREPRISES Un rapport d’Oxfam réclame des aménagements du texte examiné mercredi matin en commission à l'Assemblée…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • ctencorepossible

    Pourquoi les négociations sont de vraies négociations en Allemagne et qu'en France, elles ne sont souvent qu'une parodie obligatoire ?
    Peut-être parce que les salariés ont leur mot à dire sur la gestion de l'entreprise et qu'ils ont tous les éléments pour savoir ce que l'entreprise peut ou ne peut pas.
    Mais en France on ne croit pas au modèle allemand qu'on nous donne pourtant en exemple.
    Ces gens-là ne veulent pas qu'on bouscule leur petit monde de privilèges, de copinage et de passe-droits.
    Les salariés français sont formidables. Ce sont leurs dirigeants, qu'ils soient économiques ou politiques, qui sont des truffes prétentieuses et méprisantes.

  • chika222

    Augmenter les primes n'entrant pas dans le calcul de la retraite pour mettre un peu plus en péril le système, très bonne idée de nos gouvernants...
    Le modèle allemand et ses minis jobs d'esclaves des pays de l'Est payés 400 euros par mois, quel beau modèle...

  • DifJ

    Pour qu'une économie soit équilibrée, il faut que l'éventail des rémunérations le soit aussi. Depuis trop longtemps l'écart se creuse ente le bas et le haut de l'échelle sociale et cela ne pourra pas durer toujours sans déclencher une crise pire que toutes celles que nous avons connues. Quant au modèle allemand, s'il était aussi miraculeux, les partis au pouvoir n'auraient pas autant régressé lors des dernières élections et Mme Merkel aurait été reconduite dans un fauteuil, ce qui n'a pas été le cas!

    • Didine883c

      Le haut et le bas se creusent peut être pourtant l'écart entre un salarié et son manager n'a jamais été aussi minime. Dans la GMS, il y a parfois moins de 100 € d'écart entre l'échelon le plus bas et le 1er échelon des maitrises !

  • Troll1

    Pomlbn est si riche qu'il croit que tous les français sont comme lui capables d'acheter que du bio

    • hochmah

      Suivant les régions/ville il est possible d'avoir du bio pour quasiment le même prix. Après il faut arrêter les boisson ou nourriture transformé car ça coûte cher.

      Et pour les plus défavorisés qui peuvent fournir un peu de leur temps (max 4h/semaine) il existe les coopérative et c'est beaucoup moins cher.

    • Didine883c

      +1000 !

  • marredesidiots

    "Je ne crois pas à la cogestion à l’allemande", tempère Roland Lescure de LREM....
    En résumé, l'Allemagne est leur modèle mais par contre ils refusent catégoriquement que des salariés mettent le nez dans leurs magouilles et en informent les salariés des entreprises derrière !

    • ctencorepossible

      C'est comme pour le modèle danois. Il est bien car on peut être licencié du jour au lendemain mais pour l'exemplarité des politiques, ce n'est plus un bon modèle.

  • Nicololo

    Alors la ! La poudre de perlimpinpin a était jeté !

  • Yojubzh

    Rassurez-vous Gens du MEDEF, ce titre est absolument mensonger !

    Empêcher la montée des salaires en promettant des primes qui ne tombent jamais, ce n'est pas vraiment donner plus d'argent ou de pouvoir aux travailleurs...
    De même, si les salaires augmentent, c'est que l'impôt aussi ou que les services publics sont démantelés

    Ce gouvernement privilégie cette seconde option et faudra pas venir pleurer quand vous n'aurez plus les moyens d'aller vous faire soigner et que vous devrez vivre avec vos maladies...
    Non il ne faudra pas venir pleurer, il faudra directement aller couper des têtes à l’Élysée, mais physiquement, pas métaphoriquement !

  • fkarpenteur

    @pomlnb: C'est évident, et généralement on attend tous beaucoup du pouvoir politique mais contradictoirement ce qui annule le potentiel de réforme. Mais en ce qui concerne cette remarque (plus de représentant des salariés dans le CA) il ne s'agit pas d'une demande individuelle mais d'un intérêt collectif, des représentants du personnel plus nombreux (et plus au courant des difficultés des entreprises) sont plus à même de faire redescendre les raisons de telle ou telle décision et donc celle ci sont mieux acceptée par la base.

    • ctencorepossible

      Les administrateurs salariés peuvent aussi éviter que l'entreprise fasse de mauvais choix stratégiques. Ceux qui sont sur le terrain sont souvent les mieux placé pour juger de la faisabilité d'un projet ou pour trouver le meilleur moyen pour le mettre en oeuvre.

  • pomlnb

    A un moment, les français attendant trop des gouvernements et sont très passifs.
    C'est comme pour l'écologie avec le glyphosate. Les consommateurs ont le pouvoir de l'interdire - il suffit d'arrêter d'en consommer, par exemple en passant massivement au bio. Mais non, on attend une solution du politique et on râle quand c'est trop lent.
    C'est pareil ici. Vous voulez plus de pouvoir dans votre entreprise ? Quittez là pour une PME voire une TPE, la hiérarchie est plus plate, la direction est là au quotidien et il est assez facile de peser sur les décisions stratégiques. Vous voulez encore plus de pouvoir ? Rejoignez une startup, les salariés-fondateurs y pèsent énormément dans la stratégie. Vous êtes plutôt dans la fibre sociale ? Rejoignez une entreprise de l'économie sociale et solidaire - bon, par contre, vous serez moins payé, l'entreprise n'est pas là pour vous enrichir mais pour servir la communauté. Vous voulez une entreprise dirigée par les salariés ? Rejoignez une entreprise libérée, il y en a déjà qui appliquent ça.
    Vous voulez un plus gros salaire ? Formez vous. Changez d'entreprise, changez de poste, changez de métier.
    Vous n'aimez pas les actionnaires ? Allez bosser en TPE/PME, il n'y en a pas. Vous les jalousez ? Rejoignez une startup, vous aurez des stock options. Ou créez votre entreprise, vous serez seul actionnaire. Ou investissez en bourse, vous serez vous aussi actionnaire.
    La réalité, c'est que les citoyens ont un poids énorme pour faire changer les choses. Mais ils refusent de s'en servir et deviennent ainsi complices du système qu'ils dénoncent. Parce que, finalement, beaucoup préfèrent bosser pour une entreprise du CAC40, avec les actionnaires qui leur distribuent des avantages, que bosser pour une TPE où tout le monde est solidaire... Mais après, il ne faut pas s'en prendre aux politiques pour ne pas avoir changé le monde alors que vous n'en aviez pas envie. Si demain tous les salariés du CAC40 démissionnaient pour créer leur entreprise, rejoindre de petites structures ou autres, il n'y aurait plus d'entreprises du CAC40...

    • Jeffullwood

      Voilà un discours qui me plait ! C'est exactement ce que je m'évertue à faire comprendre à mes enfants (et mes collègues, amis...)
      Le français est râleur et victimise volontiers, estimant que tous ses maux sont causés par autrui et en l'occurrence par les gouvernements.

      Hors en effet, si une entreprise par exemple pratique les licenciements dit "boursiers", il suffit simplement de ne plus acheter ses produits pendant un certain temps et de faire savoir pourquoi. Dès qu'on touche au portefeuille, on a LE pouvoir. Facebook partage vos données et vous n'êtes pas d'accord ? Suspendez votre compte ne serait-ce qu'un mois, de manière massive, et vous verrez que tout changera.

      Du point de vue de l'écologie, même chose, on trouve des coupables partout mais on refuse de se remettre en question. Personnellement, par exemple, je fais depuis 3 ans attention ce que ma conduite soit écologique. Résultat: j'ai gagné plus d'un litre au cent en consommation, soit environ 15%. Si tout le monde agissait de la sorte, la conso moyenne de carburant baisserai dans les mêmes proportions. Idem pour les chasses d'eau: il n'est pas acceptable de gâcher 6 litres d'eau potable à chaque fois qu'on va uriner. C'est une aération écologique et économique.

      L'état ne vous encouragera pas dans ce sens, parce que les taxes sur les carburant sont une ressource essentielle (même si la conso joue défavorablement sur le déficit commercial et sur l'inflation)

      Ceci dit, concernant votre commentaire, il a aussi ses limites: lorsque votre métier vous permet de trouver aisément ailleurs, démissionner est une bonne idée, mais de nombreux salariés sont tout simplement heureux, compte tenue de leurs qualification et domaine de compétence, d'avoir un job car leur employabilité est moindre. Quand à reprendre des études, il faut pouvoir le faire tout en subvenant aux besoins de sa famille. Un ami ouvrier a pris des cours du soir, il a bossé comme un dingue, a décroché son diplôme d'ingénieur. Résultat: alors qu'il était employé, certes dans des conditions médiocres, il est désormais au chômage un bonne partie de l'année et enchaine les CDD. Tout n'est donc pas si simple.

    • Christophe33700

      +1
      Il y a 15 ans j ai racheté une petite entreprise et je suis très content ça roule
      Arrêtez de pleurnicher
      Allez bosser
      Allez voter
      Essayez de comprendre notre monde

      Les extrêmes n apportent que la haine et la guerre

    • Yojubzh

      Z'êtes au courant qu'il a 10% de la population au chômage ?

      Votre "solution" est certes intéressante mais complètement utopique, il n'y a tout simplement pas assez d'emplois dans les TPE/PME pour appliquer cela... Pourquoi croyez-vous que les salariés malheureux restent dans des boîtes où ils sont maltraités pour des salaires de misère ?
      Parce que le choix que vous érigez en solution à tout n'est qu'illusoire et ne marchera que pour une faible partie des gens dans cette situation...

      Cependant, oui, ce serait idéal de pouvoir fonctionner ainsi. Mais le monde fonctionne différemment.

    • kyoshiro0

      C'est beau l'utopie mais ça ne nourrie personnes, c'est beau de balancer des phrases sans penser une seconde à la suite:
      - Vous voulez un plus gros salaire: la formation n'y change pas grand chose il faut surtout allez faire un tour sur Paris mais en France un bon diplôme ne vaudra jamais un bon carnet d'adresse, d'ailleurs je n'ai jamais trouvé la formation de PDG

      - Bosser en TPE: Parce que les salaires sont supérieurs? je ne pense pas...
      - CAC40: Alors là vous battez les records, en quoi avoir des actionnaires donne des avantages aux salariés? dans ma boite c'est 68% des bénefs pour les actionnaires et 12% pour les salariés, donc en gros une augmentation de 0,30% par an et il faut dire merci...

      C'est justement aux politiques de faire quelque chose pour changer cet état de fait, vous croyez que tout le monde peut s'arrêter comme en 68? Vous pensez que les petites structures vivent de quoi? beaucoup sont des prestataires de grosses entreprises et en on besoin pour exister.

      C'est beau de rêver et de mettre la responsabilité de tout ce qui arrive à ceux qui n'ont aucun pouvoir.

    • hochmah

      Oui concernant l'emploi ce n'est pas si simple, sinon nous n'aurons pas 6 millions de chômeurs pour 300 000 emplois (en prenant en compte les offres qui ne sont même pas légale...)

      Ça dépend du domaine, et plus on a de l'argent, plus c'est facile.

      Faut arrêter de prendre d'un air hautain ce qui on baissé les bras auprès des années de combat, ça ce voir que vous n'avais jamais connu de vrai difficulté, ou alors vous n'avais pas retenue la cause.

      Sinon pourquoi certains finissent dans la rue alors que leur carrière était prometteuse ? Ou comment ce fait-il qu'il soit possible de travailler et d'être sdf ? Car oui, il y en a.

    • Claranet

      Facile à dire...
      Le consommateur ne sait pas dans quel produit on trouve du glyphosate. Et le bio n'est pas forcément le produit le plus naturel, ni le moins cher. Vous parlez de la loi de la demande, mais vous oubliez la loi de l'offre. A notre époque c'est la loi de l'offre qui fait vendre, le secteur du marketing n'a jamais été aussi florissant. Le consommateur n'a plus vraiment le choix.
      Vous êtes conscient du chômage ? Quitter un emploi ce n'est pas simple et en trouver un l'est davantage. On ne peut pas se former, changer de boite ou de métier comme ça !
      Grâce au chômage les employeurs ont un levier énorme sur les salariés.

    • pomlnb

      Oui, il y a du chômage - et le chômage est justement entretenu par cette inertie. Et de fait, le chômage est très mal réparti ! Même dans les cas où il y a peu de chômage, les gens sont très passifs et subissent en grommelant au lieu de claquer la porte. Et cette attitude fait le jeu du patronat : si votre patron sait qu'il peut tout vous faire subir sans que vous claquiez la porte, pourquoi est-ce qu'il se priverait ?
      En France, il est rare de créer son entreprise, de changer de carrière, d'oser un truc différent.
      Vous dites qu'il n'y a pas assez d'emploi dans les TPE/PME ? Mais pour la plupart, c'est une galère sans nom pour recruter ! Les jeunes diplômés, par exemple, se ruent sur les grands groupes et semblent ignorer même l'existence des petites entreprises. Sachant que les petites entreprises ont un potentiel d'emploi plus élevé - pour produire et vendre la même quantité de pain, les petits boulangers créent plus d'emploi que Carrefour !
      Pour le carnet d'adresse, il se crée justement en se formant. Je n'ai pas commencé ma vie avec un réseau, mes parents sont d'origine modeste. Personnellement, je n'ai jamais répondu à une seule petite annonce de ma carrière. Mon premier boulot, c'était des camarades d'université qui ont créé une startup et qui m'ont contacté pour les rejoindre. J'en ai eu un autre par réseau - une camarade de formation pour adulte qui a refusé un poste et a conseillé au recruteur de me contacter. Une fois lancé, vous avez plus de chances de trouver un boulot de qualité par les recommandations de vos anciens collègues que par petites annonces.
      Après, c'est aussi une question d'attitude. Mon père a arrêté les études en seconde. Il a vécu de petits boulots. Il a tout plaqué à 35 ans pour aller vivre dans une chambre d'hôtel au moins miteuse et reprendre des études - il en est ressorti avec un DEA pour enfin bosser dans le domaine qui lui plaisir. Oui, il a galéré, il a cohabité pendant 5 ans avec les cafards et les souris, il a bouffé au RU midi et soir 7/7, il a étudié jour et nuit. Mais il a pu avoir un boulot qui lui plaisait et qui a payé très correctement pendant un bon moment.
      Mais là encore, il y a une énorme passivité en France, beaucoup ne veulent pas prendre de risques ou accepter de compromission. Oui, travailler dans un grand groupe, ça paye mieux. Vous avez un bon CE (même si en fait on peut adhérer à un CE sans être salarié de l'entreprise - je suis indépendant et j'ai un bon CE), des syndicats, des primes, des formations, les 35h pour de vrai... Mais il faut accepter que c'est forcément un compromis - ça ne sera jamais aussi excitant que ce que vous aurez dans une startup ou aussi flexible que ce que vous aurez dans une TPE. Mais beaucoup de salariés n'osent pas reconnaître ce compromis.

    • Claranet

      Mouais... Vous tenez le discours typiques des privilégiés.
      Vous n'aviez pas de réseau mais votre premier emploi est venu de votre réseau. Vous avez eu de la chance, tant mieux. Vous avez su en tirer parti, c'est encore mieux. Mais ne généralisez pas.
      Quant à votre père qui "à tout plaqué" pour aller vivre dans un hôtel (vous savez que c'est plus cher qu'un loyer ?) et se payer des longues études, c'est donné à tout le monde !

    • DifJ

      Il y a du vrai dans votre discours, sauf que ce n'est pas celui d'une personne au chômage ni au RSA.

    • ctencorepossible

      Discours de nantis.
      Il n'y a pas de boulot mieux payé ailleurs pour les gens peu qualifiés et on préfère souvent tenir que courir.
      Et que faites-vous des couples dont l'un est satisfait de son salaire et pas l'autre ? Ils devront se séparer ? Où alors celui qui est satisfait de son salaire devra démissionner pour suivre son conjoint ?
      Je travaillais dans une entreprise du CAC 40 et mon salaire d'ouvrier toutes primes comprises s'élevait à 3000 euros par mois. J'aurais été fou de vouloir aller dans une TPE pour gagner le SMIC.

  • jihemnet

    Manon Aubry se trompe sur un point, dans un pays où les augmentations de salaire sont des acquis, il est préférable pour les entreprises de les maintenir le plus bas possible, son approche est celle de anti-capitalisme qui ne veut pas participer au profit sous des prétextes erronés et dépassés. Dommage!

    • ctencorepossible

      Et la où ce ne sont pas des acquis, les salaires sont le plus haut possible ?

  • Aurelien54

    On nomme cela du pipi de chat.

  • VoltFr

    Une chimère gouvernementale de plus.

  • kolerick

    la cogestion, il faudrait pour cela que:
    1) les administrateurs soient de bonne volonté
    2) qu'ils aient le sens des réalités.. c'est compliqué si ces administrateurs sont des syndicalistes
    3) qu'il y ait des mesures pour éviter le copinage et la prise d'intérêt (tu engage mon cousin et ...)

    • jihemnet

      Vous pouvez appliquer vos restrictions à l'administration des entreprises telle quelle est actuellement. Cooptation et participation croisée sont un modèle en France.

  • kolerick

    "inciter les TPE et PME à y recourir plus souvent, en baissant voire en supprimant les charges sociales liées à ces versements"
    "Pour l’ONG, c’est une fausse bonne idée. « La baisse du taux de cotisation va faire rentrer moins d’argent dans les caisses de l’État : on risque alors d’avoir une baisse des prestations sociales ou une augmentation de la fiscalité pour compenser"
    l'ONG n'a soit pas lu, soit mal compris, soit est de mauvaise foi... seul l'intéressement serait exonéré...

    • JFS70

      Relisez bien, et poussez la réflexion jusqu'au bout, vous verrez que c'est juste...
      Si vous supprimez des cotisations sociales, sur une partie de l'argent distribué (aussi infime soit-elle), il y a automatiquement un manque dans les caisses de l'Etat. Pour remédier à ce manque, il faut trouver l'argent ailleurs...., d'autant plus que les PME préféreront payer un gros intéressement en fin d'année (exonéré de charges), plutôt que d'augmenter les salaires...

    • pomlnb

      @JFS70, c'est aussi dans l'intérêt des salariés ! Vous préférez avoir 100€ imposable par mois d'augmentation ou une prime de 2500€ non imposable à la fin de chaque année ?

    • hochmah

      @pomlnb lol, ça ne revient même pas au même montant.
      Ce serai plus honnête de dire:
      Vous préférez 100euro d'augmentation de salaire (donc garantie) avec imposition qui va avec ou une prime annuelle qui peut varier au niveau du montant (chaque année) de 1200euro

    • Jeffullwood

      @pomlnb : Exemple assez manipulateur. Vous demandez de choisir en 1200 € imposables et 2500 non imposables. Mais sur quoi vous basez-vous pour donner ces chiffres ? Qui vous dit que le montant sera supérieur à celui de l'augmentation mensuelle anualisée ?

    • Gudul

      pomlnb : De quoi est fait la retraite. des salaires déclarés ou de l'argent reçu sans être déclaré

    • kolerick

      JFS70... il est bien dit que c'est l'intéressement qui serait exonéré, pas le salaire...
      alors évidemment, si vous comptez sur ce que rapporterait les cotisations sur d'éventuelle augmentations... poussez le raisonnement jusqu'au bout vous aussi... et arrêtons tous les avantages annexes (tickets repas, prime transport, aide aux vacances et toutes les activités du CE) et augmentons les salaires des montants dégagés sur lesquels les salariés payeront cotisation et impôts...

    • pomlnb

      Pour le calcul, oui, ça ne fait pas le même montant, c'est bien pour ça que c'est aussi intéressant pour le salarié ! Parce que dans un cas, vous touchez du net, donc déduit des charges patronales et salariales. Et dans l'autre cas, vous touchez l'intégralité du montant. Votre patron, lui, vous verse le même montant dans les deux cas. Le calcul est à la louche, mais l'ordre de grandeur est bon, pour vous verser 100 d'augmentation nette, votre patron dépense 200.
      Après, oui, ça ne compte pas pour le chômage, ça ne compte pas pour la retraite. C'est logique : vous ne cotisez pas dessus. Mais c'est un choix que peut faire un salarié - de l'argent tout de suite ou de l'argent différé, avec le potentiel de ne jamais le toucher (si pas de chômage, si décès avant la retraite)... Un tiens vaut parfois mieux que deux tu l'auras... Sachant que sur ces 200, mettre 100 sur un placement à très long terme rapportera probablement plus à la retraite que de les cotiser...
      Donc, oui, c'est une option qui est aussi dans l'intérêt du salarié.

  • cat9268

    Manon Aubry (meme famille?) n'a pas compris qu'en gagnant plus on consomme plus donc l'argent rentre naturellement dans les caisses de l'Etat par le biais de la tva... je n'ai pas fait de grandes ecoles je suis juste logique!

  • peyo201

    L'enfumage macronien, tout le monde le connaît.

  • BIL57

    Plus de pouvoir et plus d’argent aux salariés? Ils nous prennent vraiment pour des idiots, ça ce voit que les élections Européennes approchent, la campagne électorale est lancée, ça va être du pipeau durant toute cette campagne. ...

  • AmmoniusSaccas

    ici.zen@gmail.com

  • AmmoniusSaccas

    "Ce sont les entreprises qui créent l'emploi" dit cet article. C'est faux. C'est l'économie.

    Or dans une Europe mondialisée et dans laquelle les pays n'ont aucune prise sur la monnaie, vous pourrez bien créer toutes les lois que vous voudrez, rien ne changera.

    • Christophe33700

      Il faudra nous présenter quelqu’un qui a été embauché par l économie !!

  • AmmoniusSaccas

    "Ce sont les entreprises qui créent l'emploi" dit cet article. C'est faux. C'est l'économie.

    Or dans une Europe mondialisée et dans laquelle les pays n'ont aucune prise sur la monnaie, vous pourrez bien créer toutes les lois que vous voudrez, rien ne changera.

  • PETITFUFU34

    des salariés plein de pognon ,un treizième mois dans les TPE et PME çà va être formidable. Et nos pauvres actionnaires ???
    On peut toujours réver

    • pomlnb

      Il n'y a pas d'actionnaires dans les TPE/PME. En fait, il n'y en a pas dans beaucoup de grandes entreprises. La majorité des entreprises ne sont pas cotées en bourse.
      Le 13e mois, c'est une arnaque. Vous savez comment on fait un 13e mois ? On prend le montant qu'on voulait vous payer et au lieu de le diviser par 12, on le divise par 13. Le 13e mois, c'est juste le salarié qui donne 1/13 de son salaire en trésorerie à l'entreprise jusqu'à la fin de l'année... Vous pouvez vous faire votre 13e mois tout seul : tous les mois, vous mettez 1/12 de votre salaire sur votre livret A et vous le retirez en fin d'année, voilà, vous avez un 13e mois...

    • Didine883c

      Et bien non, le 13ème mois n'est pas une arnaque pour les petits salaires ! Dès l'instant où la Convention Collective impose un salaire minimum et un 13ème mois, c'est tout bénéf pour le salarié ! Vous savez pomlnb, les cadres représentent moins de 10% des salariés !

    • pomlnb

      Et vous savez, les salariés au dessus du SMIC ne sont pas que des cadres - un ouvrier qualifié, un cariste, un électricien, ça gagne plus que le SMIC... Inversement, je connais des cadres à 1500€ par mois, donc pas si éloignés du SMIC - les boites de comm sont pleines de ce genre de cadres. On est en 2018, le statut cadre ne veut plus dire grand chose, dans beaucoup d'entreprises ça sert surtout à justifier la flexibilité et à ne pas avoir à payer d'heures supplémentaires grâce au forfait jour...
      Donc, oui, le 13e mois, c'est intéressant si vous êtes scotché au SMIC. Corollaire, votre patron ne risque pas de vous augmenter un jour. Mais dans les autres cas, c'est généralement une arnaque comptable. Dans tous les cas, un augmentation (pas de différé) ou une prime (non imposable) est préférable à l'équivalent en 13e mois...

  • etrehumain

    hah ! « Je ne crois pas à la cogestion à l’allemande''... 30 ans d'études pour dire ça ??? Mon gars, et si c'était justement pour cela que le ''modele allemand'' fonctionne ?? !!!

  • tcyreze

    oh! waou ! Le gouvernement va encore nous jouer un grand coup de pipeau !

  • charlesheinz

    Quel baratin ! rien mais strictement rien n'est fait pour les salariés du privé ou du public ! Ce n'est que du baratin....ISF supprimée tout de suite et des miettes pour les salariés !!

  • jeanmach

    Du pipo plur les gogos

Retourner à l’article