Harcèlement au travail: Pôle emploi dans le viseur de la justice après le suicide d’une employée

ENQUETE En 2012, la conseillère de Pôle emploi Aurore Moësan se suicide. La famille pense qu’elle a notamment subi les conséquences de mauvaises conditions de travail. L’ancien employeur est visé pour homicide involontaire…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • telin

    ce qui se passe à pole emploi est comparable à ce qui s'est passé à france telecom

    • Anta2

      Je ne crois pas qu'on puisse tirer une telle conclusion à partir d'un fait divers...

  • cezanne

    ....250 suicides par an chez les agriculteurs et ....ça ne fait pas la une des journaux ;.mais si il y a un suicide à la Poste, ou chez Renault ou à EDF...ou bien à Pole Emploi...là on en parle ...

  • chicon

    "faut faire du chiffre", et ça passe avant toute considération. C'est, du reste, assez général dans certaines "boites" (supermarché notamment). Avec l'option Française de faire embaucher par intérim (+ 80% des embauches) et le rejet systèmatique (formation ou pas) des + 50ans, ça risque pas d'être facile à pôle emploi.

  • gold56

    je connais une personne arrêtée pour ce qui ressemble à du harcèlement moral: mails de reproches envoyés le lundi de pentecôte en soirée
    hurlement contre cette personne devant l'ensemble des membres du personnel et une personne étrangère au service faisant partie d'une entreprise privée.
    Les personnes pratiquant ce genre de procédé sons des pervers voire des déséquilibrés dangereux qui risquent d'être à l'origine de grave situation dont la victime et sa famille
    son burn- out a été confirmé par 3 médecins.
    Cela ne suffisant pas le responsable de ce service déconcentré de l'état l'a fait convoqué par un médecin expert pour savoir si ses arrêts étaient justifiés (cela semble ressembler à un acharnement°
    le médecin a non seulement confirmé que ses arrêts étaient justifiés mlui a en plus conseillé que son état de santé ne lui permettait pas de reprendre son travail de suite.
    Ces politiques qui font des lois contre le harcèlement feraient mieux de balayer devant chez eux avant de jouer les chevalier blancs

  • Nikita34

    Je peux témoigner qu'il y a des risques psychosociaux et même du harcèlement moral induisant des dépressions nerveuses dans les établissements publics. Ceux qui disent le contraire ne savent pas de quoi ils parlent.

  • bernienoell

    beaucoup de commentaires font reference au fait qu'au pole emploi ce sont des fonctionnaires. Mais ne vous trompez pas, le pole emploi est une boite privé ! et non public ...
    BREF

    • Anta2

      PE est un Établissement public à caractère administratif pour être exact. On n'est pas du tout dans le cas d'une entreprise privée, même si les contrats peuvent être de "droit privé".

  • gbed

    J'ai connu le public et le privée ... c'est la colo le public et les gens me donne l'impression de tirer un max sur la corde ... Quand un travail n'est pas adapté on change ... point ... encore que dans son cas il aurait fallu qu'elle se rende à pole emploi .... (perso je me serai mis des offres de coté avant de me sauver)

  • Nysub

    Les conditions de travail se dégrade partout depuis la mondialisation avec internet...

  • Anta2

    Je reste persuadé qu'on ne se suicide pas uniquement à cause des conditions de travail. Au pire on claque la porte, c'est nettement moins définitif.
    Il y a toujours d'autres problèmes sous-jacents (familiaux, personnels, voire pathologiques).
    Alors qu'on attaque l'employeur pour non respect de ses devoirs sur les RPS, d'accord, mais homicide, même involontaire, je trouve ça un peu tiré par les cheveux.

    • Claranet

      Mais claquer la porte ajoute d'autres problèmes, moins de revenus, stigmatisation en tant que chômeur, etc. Travailler à PE et démissionner pour devenir chômeuse, elle aurait forcément été stigmatisée dans son entourage.

    • Anta2

      Possible.
      Mais entre ça et une solution définitive, il y a un monde...

    • Nikita34

      Lorsque la souffrance au travail entraîne une dépression nerveuse, le risque de suicide est aussi grand que si elle est due à d'autres problèmes. D'autant plus qu'il faut travailler pour gagner sa vie.

  • wolfen39

    En faisant le bilan de sa carrière, peut être à t'elle eu conscience que de donner des leçons de morale (avec menaces) à ceux qui ont contrairement à elle, réellement travaillé, un éclair de lucidité (intelligence serait trop fort) sans doute.

  • pirate0

    pat230966: J'ai passé plus de 40 dans la fonction publique et je pense que vous êtes cadre donc moins harcelé.

  • GEGE77

    manque d habitude de travailler .dans le privé ont travail au rendement.

  • MmePouille

    Très limite votre humour. Cette personne était avant tout une épouse et une mère. De plus votre commentaire ne fait avancer en rien le débat...

  • GJANE

    Si harcèlement avéré, condamnation.
    Si, comme on peut aussi le penser, la personne luttait contre ses obligations professionnelles, non lieu.
    Il faut arrêter ! Travailler en France est du luxe, surtout 35h. Des tas de gens dans les bateaux sur la méditerranée n'osent même pas rêver trouver un jour des conditions de travail similaires.
    Voyager un peu et surtout au contact des populations permet d'ouvrir les yeux.
    Les employeurs ne sont pas là pour éponger éternellement les difficultés des gens à s'adapter.

    • Coll

      @GJANE: je cite:"Les employeurs ne sont pas là pour éponger éternellement les difficultés des gens à s'adapter.", non mais l'employeur a des droits envers ses salariés en matière de santé et condition de travail, même avec 35h!

  • clochard

    Toujours compliqué de déterminer si ce genre de passage à l'acte est lié ou non au milieu professionnel. 17 suicides (selon la CFDT) en 5 ans, ça fait environ 3 par an.
    Sur 50 ou 55 000 salariés.
    France Telecom en a eu une soixantaine pour 100 000 salariés, la comparaison est morbide mais la situation semble moins dramatique chez Pôle Emploi.
    Pour être passé par eux en période de chômage, je trouve que tous ces salariés font un boulot super-difficile, surtout que les gouvernements n'arrêtent pas de changer les règles du système.Du coup tout le monde leur crache à la figure.
    Pourtant moi j'ai toujours eu affaire à des gens qui essayaient de bien faire leur boulot tout en restant courtois, alors je leur tire mon chapeau.

  • Rollingboy

    Paraît qu’ils lui ont juste demander de se mettre au boulot...pas l’habitude...elle a craqué

    • CatDaddy

      Ce commentaire est idiot.

    • LeoMandela

      Paraît que les commentaires de ce style ne sont, ni pertinents, ni drôles.

    • wolfen39

      En plus ils l'ont menacé de la menacer d'être radié... Insupportable !!!
      Vais pas pleurer sur ça...

  • torion

    Du coup pôle emploi va peut-être trouver du boulot à un chômeur !

  • Nicololo

    Dans la fonction publique c’est courant ! C’est même 3 fois pire que dans une entreprise du privé. Se genre de harcèlement de la hiérarchie envers les petits fonctionnaires est devenu tellement banal que nous n’y faisons plus attention.

    • pat230966

      On a pas dû connaître la même fonction public, petit menteur , PI je suis au ministère de la finance et ja i plus de 20 ans en tant que détaché La poste Banque de France EDF URSSAF etc

Retourner à l’article