Pyrénées-Atlantiques: Un homme armé retranché chez lui depuis vendredi soir

SECURITE Un négociateur du GIGN de Toulouse a été dépêché sur place ce samedi pour tenter de raisonner le forcené…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Trick040

    Encore des policiers qui vont être mis en examen en cas de légitime défense.

  • JustinKitlamai

    C’est un boulot pour Benalla

  • Bluestork

    Heisenberg66**effectivement et..peut etre meme entrainement mais pas meme maniere d operer sur le terrain !!!

  • Bluestork

    Paneb***entierement d accord avec vous !

  • detona66

    Armée et chez lui il n'a pas le droit ? Parce à quoi ça sert d'avoir un permis pour avoir une arme chez soit délivré avec un certificat de santé et un permis de chasse ou de tire ? Et validé par la préfecture.

  • voxpopuli77

    Pourtant les armes ne sont pas en vente libre en France

    • dadou03

      Et si c'est un chasseur vous n'y connaissez rien.

  • Paneb

    Heureusement que c'est le GIGN et pas le raid... Labastide Cezeracq eut été rayé de la carte....!!!!

    • Heisenberg66

      Commentaire ayant aucun intérêt ... RAID et GIGN on le même entraînement c’est juste la zone d’action qui différencie leurs domaine d’intervention (campagne et outre mer gendarme ville raid police)

  • HeyBaal

    Dit autrement un mec est chez lui et ne fait de mal à personne.

  • ahp04

    Encore un cas psychiatrique ,alors c'est bien vrai qu'il y en a plus dehors que dedans

    • Claranet

      D'après la source il serait bipolaire comme 1 à 2% de la population. Les bipolaires ne posent pas de soucis à partir du moment ou ils prennent un traitement. Quant ils arrêtent de le prendre, ça fait des idées de scénarios pour les feuilletons TV.

    • detona66

      @Claranet les bipolaire sont pas dangereux, c'est pas un passage à la tristesse puis la joie rapidement ? Une sorte de dépression permanente.

    • Claranet

      C'est une pathologie à risque en terme de suicide, en partie à cause des épisodes dépressifs.
      Apparemment ce serait une variation d'humeurs différentes (manie, dépression, normalité), on parle d'épisodes dont la durée peut varier énormément. La manie peut mener à la parano, ça peut rendre dangereux. Quant à la dépression, outre le comportement suicidaire, il y a le comportement agressif.

Retourner à l’article