Paris: Marie Laguerre, frappée par un homme en pleine rue, attend que «la justice fasse son travail»

PROCES Son agresseur, qui a reconnu les faits, doit être jugé ce jeudi à Paris devant le tribunal correctionnel de Paris...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Christophe33700

    Il faut quand même rétablir la vérité

    Elle été attaquée par un malade mental qui devrait sans doute ne pas être dans la rue
    De là à en faire le procès des hommes ?!

    La justice de toute Les façons donnera une micro peine qui ne sera pas appliquée lol

  • BirHakeim1942

    Elle me fait penser à la jeune gauchiste du livre Guérilla de Laurent Obertone... A toujours tout excuser et bien...

  • Leckter01

    Plutôt de dire "les hommes" il aurait fallu dire "ceux et celles"

    • lesboa25

      pourquoi?, vous êtes celui-ci ou celui-la ou pas déterminé, et c'est pour ça que ça vous coince?

  • AlbertDuJardin

    Je crois qu'elle peut attendre longtemps, la pauvre fille.

  • CHILLA

    la justice fasse son travail ????

  • LePtiPrincE

    Elle vas être plus que déçue de notre justice

  • jesuisdieu

    Elle a décidée de lui déclarer la guerre ! ( puisque personne ne l'a faite, je me dévoue)

    • Anta2

      J'avoue que je me suis aussi dit que Laguerre contre la violence, c'était cocasse !

    • lesboa25

      Pourquoi ça vous étonne? Vous êtes donc pour les hommes qui permettent d'agresser verbalement et physiquement les femmes et les femmes ne doivent pas riposter a la hauteur? Si c'est le cas, tant pis pour vous, car ça ne sera plus jamais le cas

    • Anta2

      @lesboa25
      jesuisdieu a juste fait un jeu de mots...

  • scribidouille35

    Au moins on ne trouve pas de commentaire pour dire que ke harcèlement de rue, la violence verbale voir physique sont une vue de l'esprit dans la tête des femmes.

    • GrandPorcMalade

      Publié à 12h30, cela arrivera peut-être plus tard.

  • Savoyons

    Le vrai problème en France ce n'est pas le harcèlement c'est l'incivilité et la violence homme ou femme dans certains quartiers . Harcèlement c'est plus au travail .

    • yatropdec

      Harcèlement c'est plus au travail
      Bon ça va, tu ne risques rien alors

    • Claranet

      Le harcèlement sexuel est une forme d'incivilité. Tous les harcèlements sont néfastes, à l'école ou au travail, même combat.

  • tajabone

    Cette histoire est un très mauvais exemple et masque ce qu'est réellement le harcèlement de rue. Ici, on est face à un déséquilibré qui a besoin de soins psychiatriques. On en croise souvent dans les rues et souvent, ils apostrophent tous ceux qu'ils croisent, homme ou femme. Le vrai problème du harcèlement de rue ne se situe pas dans ce schéma et ne concerne pas les malades mentaux.

    • JeVousDemandeDeContinuer

      Au contraire, cette histoire est la parfaite illustration de ce qu'est le harcèlement de rue. La vérité des faits est à moitié masquée, et on trouve des excuses à l'agresseur: ce serait un déséquilibré qui a beaucoup de problème. Le seul point identitaire qui lui reste , c'est de dominer et frapper une femme.

    • Claranet

      Je ne suis pas de cet avis. Cet exemple montre le "harcèlement de rue" et ses conséquences.
      Le harcèlement de rue prend diverses formes. Et ici on en a une, le mec qui lâche gratuitement un commentaire au passage de la fille. On voit aussi qu'elle réagit mal à force de subir ce genre de chose. Et là le mec devient violent, il va jusqu'à la frapper.
      Beaucoup prétendent que ce genre de chose ce n'est rien ou se plaignent que les femmes ne répondent pas. On voit ici que non ce n'est pas rien et que les femmes ne répondent pas parce le harcèlement verbal peut devenir physique.

    • tajabone

      Il ne s'agit pas de lui trouver des excuses mais de dire que le harcèlement de rue est bien plus insidieux que le comportement délirant d'un malade mental qui va se mettre en scène. Si on se sert de ce fait pour stigmatiser le harcèlement de rue, pourquoi pas mais ce n'est pas ça en réalité. La grande majorité de ceux qui harcèlent en catimini ne sont pas des malades psychiatriques mais des hommes qui croient malin de le faire et n'ont pas conscience du caractère délictuel d'une telle attitude.

    • lesboa25

      Si cet homme est malade, et on prend l'excuse de dire qu'il est malade, c'est pour cette raison qu'il a réagi de cette manière, alors sa place n'est pas être libre dans une société, mais dans un asile. Si lui est déchargé de sa responsabilité, c'est a son médecin qui l'a laissé libre, qu'il faut s'en prendre

  • med611

    Et bientôt , un livre ! Buzz Buzz Buzz

  • scrupulus

    à mon avis elle va attendre longtemps...

Retourner à l’article