C'est quoi cette «flexisécurité» à la danoise qui inspire Emmanuel Macron?

ECONOMIE Le taux de chômage atteint 3,9% au Danemark, au plus bas depuis près de dix ans...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • destartine

    Si nous n'avions pas un des pires patronats du monde, et si nous n'étions pas aussi réfractaires à l'impôt, aussi individualistes, nous pourrions envisager cela. Il ne sert à rien de citer d'autres pays en exemple. Chaque nation a son histoire, son tempérament. La culture protestante, par exemple, a beaucoup plus le sens du collectif que la culture républicaine laïque à la française (ce qui est un comble).

  • buzz14

    qu il l applique en France. il attend quoi ?

  • MANGAMAN

    Un paradis fiscal peut se le permettre surtout avec moin de 6 millions d'habitants

  • ghjfgltk

    Si la flexi sécu lui plaît au Danemak, ça nous dérange pas qu'il reste là bas pour toujours

  • Noos

    Le problème en France c'est que la flexisécurité dont rêve Macron et le médef c'est la flexibilité sans la sécurité ! rire
    Aucune intention d'aligner les prestations qui vont avec le changement d'emploi ou le chômage ni même la hauteur des salaires.
    Donc parler du modèle Danois n'est que de l'enfumage.

    Et ne parlons pas de la formation. En France quand on regarde les offres d'emploi il faut tout savoir et savoir tout faire pour le smic. Pas étonnant que les postes ne soient pas pourvus. Et pour se former ben on vous dit de vous y coller tout seul. Pas étonnant que les compétences manquent. Et vu le turn over actuel dans les entreprises, plus personne ne sait rien faire.

    • sahorion

      claranet :

      qui agissent ? j'ai bien lu ????

    • Claranet

      @sahorion : Les 8% de syndiqués. Les autres 92% se contentent de critiquer alors qu'ils ont largement pouvoir de changer les choses. Si vraiment la majorité n'apprécie pas les syndicats, qu'elle se syndique pour changer les syndicats. C'est un système démocratique.

  • denis48

    @Flash vous avez tout dit, tout compris ! bravo

    • Claranet

      Pas du tout, un syndicat n'est que la somme des salariés syndiqués. Les syndicats français n'évoluent pas car ils sont formés d'une minorité (8% des salariés). Pour qu'ils évoluent, il faudrait que les salariés se syndiquent pour les faire évoluer de l'intérieur.
      Mais ils préfèrent critiquer les 8% qui agissent à leur place !

  • solodeprot

    De Villepin nous avait fait le cout il y a presque 20 ans, de la flexsecurité, il n'avait retenu que la première partie, ça s'est fini avec le "travailler plus pour gagner plus" de Sarko, qui lui aussi n'a gardé que la première partie de la phrase...

  • raskonikov

    voyage, petit tour en vélo, bonne bouffe…..lui il est flexible

  • Vanille453

    "flexi" au Danemark et "flexi" en France : le jour et la nuit ........

  • BORISJEANJEAN

    Vous avez vu la vieille en rouge même un taureau n'en voudrait pas tellement elle est moche et mal foutue avec des cannes affreuses.
    Quand au petit c'est toujours pareil: "en même temps" il ne sait plus ou il en est..Le pauvre mais en attendant il nous plume .....

    • wahouuuuu

      abstenez vous de ce genre de commentaires machiste , en cela , vous êtes ridicule et pas plus crédible que Macron.

    • lekhmervert

      Quelle courtoisie vis-à-vis des femmes ! Un butor et rien de plus ce Boris !

  • raskonikov

    il frôle le burn out

  • raskonikov

    Il est encore en vacances le bougre….. je pensais qu'il était débordé de travail d'après sa douce

  • Filou75

    C est Angela Merkel qui va être jalouse macron nous ventais le modèle allemand et maintenant c est au tour du modèle norvégien ! Question com il ne maîtrise plus rien comme sa politique !

  • Flash1

    Ce que je ne comprends toujours pas en France, c’est le poids des syndicats, tels des mastondontes qui n’ont absolument pas envie d’evoluer alors que meme pas 1 personne sur 10 est syndiquée...a quand un syndicat nouveau avec une mentalité contemporaines et non plus ces syndicats vieux d’une epoque revolue?

    • ctencorepossible

      Vous travaillez ? Vous êtes syndiqué ? Dans une boite, quel que soit l'intitulé du syndicat, ce sont les gens qui le composent qui font le syndicat et pas les centrales parisiennes.

    • Claranet

      C'est justement le fait que seulement 8% des salariés sont syndiqués qui fait que les syndicats restent dans leur jus, à savoir ces 8% qui agissent.
      On a pas besoin de nouveau syndicat, on a besoin de nouveaux syndiqués pour renouveler les syndicats.

  • patmoimemedu13

    Bah, c'est le préfixe "flexi" qui l'a subjugué ! Il rêve de gouverner un pays où les travailleurs seraient les marionnettes du patronat, les syndicats seraient silencieux (ah ben ça on y est déjà…), et les retraités morts ou presque…
    Voila le pays magique dont rêve le sieur Macron 1er...

    • wolfen39

      Surtout les cercles du marché et de la finance dont il est le digne VRP.

  • wahouuuuu

    Flexisécurité.........pfffffff pour l'instant nous n'avons vu que la flexibilité et vu la mentalité latine de nos politiques, nous ne sommes pas prêts de copier le Danemark, cela demanderai trop d’honnêteté et de transparence .

  • malonne8535

    que ce soit Mr Macron ou un autre la France ne peut pas copier le Danemark j'espère que le président va en être conscient

  • marredesidiots

    Au-delà de la politique sociale au Danemark qui est parmi les plus ambitieuses et les plus onéreuses, il faut souligner que dans les pays scandinaves on ne badine pas avec la transparence et que le moindre écart des politiques est sanctionné. En Suède, par exemple, la constitution autorise chaque citoyen à consulter les notes de frais et les revenus des élus. En novembre 1995, Mona Sahlin, alors numéro 2 du gouvernement s'est retrouvée au coeur d'un scandale. La presse a révélé qu'elle avait utilisé une carte professionnelle pour faire des courses personnelles et acheter notamment des chocolats. Bien qu'elle ait tout remboursé, la pression de l'opinion publique l'a poussée à démissionner, raconte le journaliste de France 2. En France, nos élus sont très très loin d’être aussi vertueux et tant que le ménage ne sera pas fait et qu’il y aura trop de corruption, nous n’arriverons jamais à la cheville des pays scandinaves et la situation de la France ne fera que s’aggraver à tous les niveaux !

    • patmoimemedu13

      CQFD !

  • Crip

    En ce qui concerne la vitesse rehaussée au Danemark, il faut savoir que les limitations de vitesse strictes sont en place depuis longtemps, que les amendes et sanctions étaient très lourdes, maintenant que les danois ont compris que l'automobile n'est pas un jouet à tuer les autres la législation s'assouplit, ce n'est certainement pas le cas en France où le sens civique fait cruellement défaut.

    • Claranet

      Ce n'est pas en remplaçant les policiers et gendarmes qui faisaient de la prévention par des radars qu'on va changer ça. Ni en abaissant la vitesse à 80 km/h alors que rien ne permet de dire que ça aura un effet positif et que les Français y sont majoritairement opposés. Le sens civique aurait voulu qu'on reste à 90.

  • Gust80

    À tous les coups il va découvrir des taxes danoises et nous les coller.

  • Titofe95

    Pas confondre les patrons danois et le grand patronat français les premiers sont plus humains intégre pense à leur pays les autres menteurs tricheurs venal pensant qu à leur g".....

  • marredesidiots

    Le problème, c’est qu’avec E. Macron, on a eu la « flexibilité » mais pour la « sécurité » on l’attend encore et à mon avis nous serons tous morts avant de l’avoir.....

  • Crip

    En ce qui concerne la vitesse rehaussée au Danemark, il faut savoir que les limitations de vitesse strictes sont en place depuis longtemps, que les amendes et sanctions étaient très lourdes, maintenant que les danois ont compris que l'automobile n'est pas un jouet à tuer les autres la législation s'assouplit, ce n'est certainement pas le cas en France où le sens civique fait cruellement défaut.

  • zebrus

    Tout est bon pour se mettre en scène et faire oublier une gouvernance qui prend l'eau de toute part

  • Anonymous007

    dans ce pays prospère de 5,7 millions d’habitants, où le dialogue social préside à toute réforme, de quoi enthousiasmer le président français, qui estime suivre ses traces.
    Mr le président s'inspire du modèle Danois ?
    J'ai du louper un épisode.
    Ne serait-ce pas plutot le fait que le Danemark est une monarchie constitutionnelle, dont la reine Margrethe II est le chef d’Etat depuis 1972 ?

  • rati

    sauf que jupiter ne pratique pas vraiment le dialogue social et tire sur les retraites...

  • malonne8535

    » LIRE AUSSI : Le Danemark durcit sa loi sur l'immigration
    Les demandeurs d'asile qui se présenteront "spontanément" au Danemark seront renvoyés vers un centre d'accueil dans un pays hors d'Europe, par exemple en Afrique du nord, pendant l'examen de leur dossier. En cas d'acceptation du dossier par les services d'immigration du Danemark, les demandeurs ne seront pas autorisés à se rendre dans le pays scandinave mais resteront dans le pays de transit où la demande a été traitée, placés sous la protection du HCR (Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies) mais à la charge financière de Copenhague. Après avoir accueilli un peu moins de 30.000 personnes lors de la crise migratoire de 2015 et 2017, le Danemark a fermé ses frontières terrestres avec l'Allemagne et durci ses conditions d'accueil, faisant drastiquement baisser le nombre de demandeurs d'asile à 3.500 l'an dernier.
    Pour autant, le pays de 5,7 millions d'habitants n'a plus les moyens d'intégrer les étrangers sur son sol, affirme Mette Frederiksen. "La population au Danemark a changé rapidement en peu de temps. En 1980, 1% de la population danoise n'était pas d'origine occidentale. Aujourd'hui on est à 8%", a-t-elle souligné. Deux formations de l'opposition de gauche ont rejeté ce texte présenté à un peu plus d'un an des prochaines législatives.
    » LIRE AUSSI : Le Danemark souhaite le départ des réfugiés syriens

  • pomlnb

    Ce que les français ne comprennent pas c'est que la sécurité de l'emploi du CDI (qui est très illusoire soit dit en passant, elle dépend beaucoup de l'honnêteté de votre patron) n'est ni pas un avantage. C'est une prestation que votre patron vous facture, de force. Vous pensiez que c'était gratuit ? Que l'argent pour financer ça poussait sur les arbres ? Bien sûr que non, la sécurité, c'est payé sur votre production...
    Vous savez combien vous êtes payé ? Mais est-ce que vous savez combien vous rapportez ? Parce que la différence, c'est le prix que votre patron vous facture pour les différentes prestations de l'entreprise : votre lieu de travail, la gestion des ressources humaines, les commerciaux, les congés payés, la formation et, ici, la sécurité de l'emploi. Ce n'est pas un cadeau, c'est vous qui payez tout ça, avec votre travail. La question, c'est de savoir si votre patron vous fait un bon prix ou pas. Et pour ça, il faut savoir combien vous rapportez.
    J'avais fait le calcul pour ma part - facile, c'est moi qui faisais mes chiffrages. J'étais facturé 650€ par jour. Sur une base de 18 jours par mois (il faut retirer les congés), ça faisait donc un peu moins de 12 000€ par mois. Et en retour, mon patron me reversait 4600€ brut patronal (soit 2500€ net). Donc, la prestation "entreprise", comprenant mon bureau, mon ordinateur, un commercial (pas très bon), jamais de formation et intégrant la sécurité de l'emploi, m'était facturée environ 7500€ par mois, déduit de ma rémunération. C'est cher je trouve, surtout vu la qualité des prestations fournies par mon employeur.
    Du coup, je me suis mis à mon compte. Je facture 600€ par mois, en direct. Mes locaux, c'est chez moi, mon ordinateur, c'est le mien. Je n'ai pas besoin de ressources humaines, je fais le commerciaux et pour ma formation, j'achète une centaine d'euros de livres par mois et je vais à des conférences gratuites. Je n'ai plus de sécurité de l'emploi ou les congés payés, il faut que je provisionne ou que je laisse filer le découvert. Mais l'un dans l'autre, l'équilibre est similaire, avec moins de stress, moins de pression et plus de contrôle sur mon travail.
    C'est la vraie question à se poser dans ce débat. Rien n'est gratuit. Dans le modèle français, c'est votre patron qui vous facture votre sécurité. Dans le modèle danois, c'est l'Etat qui vous la facture et vous la fournit via l'assurance chômage. Dans le modèle libéral, c'est un prestataire privé dont vous faites le choix. Dans tous les cas, quelqu'un va vous facturer cette sécurité, il n'y a pas de cadeau ! La vraie question, c'est de savoir à qui vous faites le plus confiance pour assurer votre sécurité : votre patron (modèle français), l'Etat (modèle danois) ou un prestataire tiers, et à combien vous estimez le bon prix pour cette prestation.

    • etrehumain

      +++

  • denislas

    Kitof apower; lisez avec attention la presse avant d'affirmer que le "Danemark vient de rehausser la limitation de vitesse de 80 à 90km/h " ce n'est pas aussi binaire que cela , il y a des conditions particulières et ce n'est pas une mesure générale et le ratio du nombre de tué est déjà plus faible au Danemark

  • centorin

    C'est la meme flexi-sécurité qui inspirait Villepin il y a 20 ans !!!
    En fait ce qui l'inspire, c'est surtout la flexibilité (le fait de virer les gens), la sécurité danoise fait qu'ils sont un impôt sur le revenu 3 fois supérieur à celui de la France...

  • Chargement en cours…

Retourner à l’article