Infarctus: Vapoter tous les jours double le risque de crise cardiaque par rapport aux non-fumeurs

ÉTUDE Les fumeurs alternant entre cigarette électronique et cigarette classique auraient même jusqu’à 5 fois plus de risques cardiaques que les non-fumeurs…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Keyphren

    D'après vapingpost et la FIVAPE, l'étude a consistée à interroger des patients victimes de crise cardiaque et leur demander si ils vapotent et si oui en tirer la conclusion que la vape est responsable de leur crise cardiaque.

    Par exemple, si un sujet fumeur s’est mis à la vape après son infarctus pour cesser le tabagisme, aucune importance : l’interprétation des statistiques l’inclut dans la liste des victimes d’infarctus dus au vapotage.

    Selon le professeur Peter Hajek, directeur de l’unité de recherche sur la dépendance au tabac à l’Université Queen Mary de Londres, la seule chose que prouve l’étude, c’est que « les fumeurs qui ont subi un infarctus du myocarde ont plus tendance à passer à la vape que les autres »


    Bonne vape !!!!

  • startos

    Et si vous aviez lu cette enquête (qui n'a rien de scientifique), il est aussi stipulé :
    Les auteurs ont noté que l'on ne savait pas si les crises cardiaques se produisaient par rapport à la consommation de cigarettes électroniques et que certaines des crises cardiaques signalées par les sujets se sont probablement produites avant que les cigarettes électroniques soient disponibles aux États-Unis (vers 2009)...
    Soyons sérieux, voici une réelle donnée scientifique :
    Fumer une cigarette de tabac conduit à une dysfonction aiguë du myocarde, alors que le vapotage ne modifie pas la fonction myocardique mesurée par échocardiographies. Fumer une cigarette de tabac a d’importantes conséquences, notamment des augmentations significatives de la pression artérielle (systolique et diastolique) et de la fréquence cardiaque. En revanche, utiliser une e-cigarette n’a produit qu’une légère élévation de la pression artérielle diastolique (augmentation de 4%).*
    *Issu d'un rapport du Pr Jean-François Etter, spécialiste de santé publique à l’Université de Genève.

  • erickbernard

    Et fumer du tabac tue officiellement par contre !!!! . La clope électronique est 100 fois moins dangereuse et la plupart des medecins et scientifiques de la santé de conçoivent ca. (actuellement une émission est rediffusée sur la chaîne LCP a ce sujet) Avec la vaporette On ne fume pas du cramé mais on vapote de la vapeur. On ne respire pas de la combustion de centaines de produits chimiques qui sont rajoutés dans le tabac, mais 3 ou 4 éléments seulement don la glycérine végétale, le propylène glycol (utilisé par l'industrie alimentaire) des arômes alimentaires et pour ceux qui le désire de la nicotine qu'on peu doser et diminuer petit a petit. Donc....arretons de comparer a la clope de tabac qui fait des ravages depuis toujours. Maintenant il est clair que pour la santé il est mieux de ne ni fumer, ni vapoter (ni respirer la pollution qu'on nous impose d'ailleurs. Industrie, carburant, produits chimiques )

  • totalfake

    Ok, mon commentaire précédent respectant pourtant la charte viens d'être supprimé.

    En résumé conclusion de l'étude biaisée, étude non pertinente, panel choisi non défini (âge ? lieu ? problèmes de santé ?).

    Ensuite dans le domaine des sciences ils faut de nombreuses études allant dans le même sens pour pouvoir tirer une conclusion telle que celle qui vous tirez ici ("Fumer l’e-cigarette ne réduit pas le risque d’infarctus, bien au contraire")

    La seule conclusion à tirer de ces chiffres (pour peu qu'ils soient vérifiés), c'est que:
    Les gens qui fument la cigarettes électroniques, (ayant déjà fumé ou fumant encore la cigarette standard), ont 4.6 fois plus de chance de faire une attaque cardiaque que les non-fumeurs. Super instructif !...

    Pourquoi ne pas avoir comparé avec les gens qui fument UNIQUEMENT la cigarette standard ?

  • ctrape

    Une excellente nouvelle car vouloir s’arrêter de fumer en conservant le geste du comportement toxicomaniaque, est une douce illusion servie par les marchands (normal et compréhensible) mais aussi par certains médecins. (plus discutable). Cela permettra-t-il de corriger le discours de ces médecins qui n'ont eu en tête que le produit "tabac" et non le comportement?

  • Serge57

    Les statistiques auraient été probablement plus favorables, si les laboratoires pharmaceutiques avaient saisis l'opportunité, de développer la cigarette électronique. Comme souvent, tout dépend du point d'observation.

  • themadcat

    Mais pourquoi l'article ne dit pas quel est le risque d'infarctus lorsque l'on fume du tabac? Une rapide recherche sur internet m'indique que le fumeur a un risque 2 a 3 fois plus élevé que le non-fumeur. Du coup si le vapoteur a un risque "seulement 2 fois plus élevé" que le non fumeur il y a bien une réduction du risque en passant du tabac au vapotage. Certes ce n'est toujours pas ideal...

  • CharlyD

    Citez moi le nom du premier vapoteur mort d'un infarctus.
    Citez moi le nom du dernier fumeur mort d'un cancer.
    Il y a déjà 6 ans que j'ai choisi, n'en déplaise au fisc !

  • Elisabeth91

    On ne dit pas "deux fois plus de chance d'être victimes d'un infarctus"" mais "deux fois plus de risque"

  • chrisdenice

    tous les specialistes du cancer du poumon à cause de la cigarette affirment qu'il vaut mieux vapoter, pour les accrocs du tabac. Et on continue à casser le vapotage par tous les moyens....l'Etat aurait il peur de perdre trop vite ses taxes sur le tabac.........

  • algunet

    Stanton Glantz, l’un des plus farouches opposants mondiaux au vapotage, a présenté lors d’une conférence de tabacologie américaine les conclusions d’une étude qu’il a cosignée et rapidement critiquée. Cette étude qui n’a pas encore fait l’objet des relectures idoines et encore moins été publiée affirme que les vapoteurs verraient leur risque de crise cardiaque doubler comparé aux non-fumeurs.

  • algunet

    Stanton Glantz, activiste anti-vape traîné devant la justice
    Le 10/04/2018 par Alistair Servet Réagir à cet article
    Stanton Glantz accusé de harcèlement sexuel et de discrimination C’était il y a seulement quelques mois, l’ancienne chercheuse à l’UCSF (University of California, San Francisco), Eunice Neeley, portait plainte contre le …

  • algunet

    Et quel est le risque d'un infarctus pour un fumeur par rapport aux non-fumeurs serait intéressant à savoir pour comparer la vapote et la cigarette,
    Sinon, selon une rapide recherche sur le web : 80 % des victimes d’un infarctus, de moins de 45 ans sont fumeurs. le risque est apparu huit fois plus élevé pour les fumeurs avant 50 ans...
    Vapoter est moins risqué que vapoter/fumer et fumer...

  • etbenzutalors

    Et oui, le lobby du tabac a parole ici

    • Keyphren

      Si ce n'était que sur 20minutes, çà serait pas trop grave. Mais le souci, c'est qu'il a aussi parole au ministère de la santé.

      Mme Buzyn devrait avoir le courage de suivre son collègue Nicolas Hulot pour arrêter d’être le pantin des lobbys du tabac et de la pharma.

Retourner à l’article