Réduire la viande, privilégier le pain complet... Les nouvelles recommandations du Haut conseil de la santé publique

NUTRITION Les autorités planchent sur neuf nouveaux messages sanitaires pour inciter les Français à mieux manger...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • coffrapattes

    En somme comme toujours, il faut manger de tout en quantité raisonnable.
    Allez faire comprendre ça à ma fille de 4 ans!...
    ;)

  • bilboc

    Ah, ah, les empoisonneurs professionnels qui donnent leurs conseils...

  • menhirix

    Les indiens (des deux côtés de la terre) mangent toujours deux légumineuses associées (riz /lentilles, riz / pois..) et s'en portent très bien. Avec épices pour digérer.

    • RobinGef

      Juste pour la remarque : c'est céréales + légumineuses (riz + lentilles, semoule de blé + pois chiches, etc). Les deux, combinés, permettent une meilleur absorption des acides aminés essentiels qui forment les protéines (on est à un taux d'absorption d'environ 50% sur une céréale / légumineuse seule, et 75% quand on les combine). Associer céréales et légumineuses permet d'avoir des protéines complètes, ce qu'on ne peut pas obtenir en ne consommant que l'un des deux (à l'exception, si je ne m'abuse, du soja et du quinoa, qui sont à part)

  • patmoimemedu13

    @pomlnb : Je me permets de vous contredire mais la vitamine B12 se prend en piqure ((intramusculaire), à vie. En général, le médecin prescrit une boite pour 6 mois. Je peux en témoigner.

    • antimig

      Vous avez entièrement raison de remettre en place certaines personnes qui croient tout connaitre tout savoir,mais qui ne reconnaissent jamais leurs erreurs.

    • RobinGef

      @patmoimemedu13 Je me permets de rajouter une précision : les deux existent.
      Alors le "à vie" suivi du "pour six mois" est un peu étrange, je ne comprends pas ce que vous voulez dire.
      Mais pour la B12, on peut en prendre sous différentes formes : en piqûre (généralement une plus grosse dose, qui se fera une fois par semaine), en ampoule qui contient un liquide (une fois par semaine ou par jour), ou encore en petits cachets, comme le disait pomlnb. Ces derniers sont les plus courants car faciles à trouver, aromatisés donc facile à donner aux enfants, et plus agréable qu'une piqûre ou une ampoule !

  • lapovlucette

    Si déjà les cantines scolaires proposaient un fruit frais et un légume à chaque repas... pour l’instant c’est loin d’être le cas. Idem pour les restaurants d’entreprise qui ne connaissent visiblement que la ratatouille surgelée..

  • gelan

    Pomnlb, la maladie de Biermer se soigne par des piqûres de B12 (marque Del****ge) et prescrites sur ordonnance. J'en ai la certitude.
    Personne ne vous oblige à parler de ce que vous ignorez.

    • coffrapattes

      J'adore votre dernière phrase!

  • stvi

    il n'est pas question dans cet article de nourriture industrielle mais de diminuer la consommation de viande ... pour diverses raisons,c'est complètement cohérent avec la perspective que les pays pauvres sont de plus en plus demandeurs et la production de céréales n'est pas extensible surtout si une grande partie de celle ci est destinée à l'alimentation du bétail..
    Alors il faudra bien un jour ou l'autre arrêter de se bafrer de barbaque ,et avoir un peu de respect pour cette source de protéines, concentré de pollution et de souffrances ..Il faudra aussi penser à la payer à son juste prix qui doit intégrer les dégâts environnementaux ...pour l'instant on en est loin ...

    • alun1

      Pour l'aspect alimentation des pays pauvres, ce que vous écrivez est totalement faux. Nombre d'études montrent que le potentiel agronomique de la planète ne pose pas problème et ce en utilisant des méthode de production raisonnée.
      Quand à votre vision végane, elle relève d'une vision anthropomorphique de la vie animale, réaction que l'on a généralement avant l'âge de 10 ans.
      Ceci dit je respecte vos convictions mais de grâce respectez celles des autres (marre de la dictature des minorités).
      Enfin je vous invite à rencontrer des agriculteurs comme moi qui vous expliqueront le subtil équilibre agropastoral qui inclut les animaux d’élevage. Mais attention, dans certaines régions ils sont de moins en moins nombreux et ce n'est pas la friche qui va nourrir les pays pauvres !

    • julexogame

      alun1, je suis d'accord avec votre premier paragraphe, pour le deuxième je pense que vous le prenez un peu de haut, on ne devrait pas privilégier sa petite personne à celle de d'autres êtres vivant, sinon, ce que j'ai appris durant mon experience de permaculteur, c'est que l'erreur, grave, et irréprochable, qui a été dit par bill molison il y a déja plus d'une 20aine d'année, a été de séparer l'élevage de l'agriculture, en effet, les deux vont ensemble, il faut comprendre les symbioses, ce n'est pas simple, mais je ne vois aucune issue pour s'en sortir.. Les vaches/annimaux nécessitent de la nourriture, mais nous aussi, le ratio des apports n'étant pas intéressant, il faut utiliser les animaux pour enrichir notre consommation végétale, grâce a leur fiante qui nourris considérablement le sol, quel que soit l'annimal.

  • GRemi

    Que peut-on encore faire sans recommendation du gouvernement dans ce pays ?
    quelqu'un pour répondre ?

  • Fafaisa

    Je suis pas prêt de lâcher mon artisan boucher pas la viande degeulassequi nous vende dans les grandes surface leur charolais à 3 bals et les Vegans aller brouter de l herbe

    • coucoutudis

      C'est bien de râler mais c'est mieux de lire les articles avant !!! Rien ne dit dans l'article qu'il faille devenir végétarien ou végétalien. Il est juste dit qu'il faut limiter l'apport de protéine animal dans notre alimentation et la compléter par un apport de protéine végétale !!! Après, libre a vous de manger de la viande de votre boucher tous les jours matin, midi et soir. Il faudra juste pas venir pleurer sur votre état de santé dans les années à venir

    • julexogame

      fafaisa je vais te repondre du mieux que je puisse, tout le monde est tres loin d'avoir l'argent pour s'acheter de la viande locale, sache que les nutriments présent dans 100g de porc, n'apportent aucun apport journalier suffisant, la surface permettant de nourrir les animaux que l'on mange, serait bien plus efficace en végétaux que digéré par animaux (logique), les animaux ne sont qu'utile qu'à l'engrais qu'ils produisent pour faire pousser les végétaux, il n'est absolument pas rentable, et je ne parlerais même pas d'eau... de cultiver de les végétaux pour les donner a manger aux animaux qu'on mange, le ratio n'est pas rentable

  • asselpa

    Bientôt ,il n'y aura plus de souci ,car avec la hausse régulière des prix ,peu de personnes auront les moyens de se nourrir correctement.
    il faudra se mettre au régime .

    • coucoutudis

      Lentille du Puy, moins de 9 Euros de Kg, Riz de camarque 5 euros le Kg..Oeuf bio environ 35 centimes pièce.... Déja, avec ces 3 aliments il y a déjà une bonne base pour une alimentation correcte et il me semble abordable par le plus grand nombre !! Et le tout made in France !!!

  • Albertov

    Quand vous bouffez industriel (plats préparés, boîtes de gâteaux, etc ...) , vous ingérez des molécules qui n'existent pas naturellement.
    C'est ça le MSG principal et pas ce verbiage inepte.

    "Les acides gras trans sont des graisses issues de l’hydrogénation, un processus qui modifie la structure des molécules d’acides gras afin de leur donner une texture plus ferme et d’augmenter leur durée de conservation. Ces acides gras trans sont devenus omniprésents dans les produits industriels et leur conséquence sur la santé est inquiétante, même consommés en faible quantité : ils augmentent considérablement le risque de maladies cardio-vasculaires (ce qui passe par une hausse du mauvais cholestérol et une baisse du bon cholestérol)

    On ne mange pas trop de gras aujourd’hui, mais on mange du mauvais gras "

  • Passeiste

    Un jour c'est bon le lendemain ce ne l'est plus .
    Par contre ils nous formaient bien dans tous les domaines.

  • Darkness

    En fait c’est simple, mangez tout ce qui n’est pas industriel et transformé, et surtout aucuns produits laitiers car contrairement à ce que dit le lobby, non ce ne sont pas nos amis pour la vie. En gros fruits, légumes, viandes et poissons et c’est tout. C’est dur mais notre corps n’est pas prévu pour ingérer autre choses.

  • pomlnb

    Ben oui, c'est du bon sens. Et encore, on a un train de retard sur les américains, qui ont complètement réhabilité les œufs (un excellent aliment et en plus pas cher) et qui ont arrêté de faire la chasse au gras au profit des bonnes graisses (huile d'olive, colza, poissons gras) tout en conseillant bien plus de modération concernant les glucides, y compris complets.
    D'ailleurs, concernant les glucides complets, c'est bien de conseiller aux gens d'en consommer plutôt que des raffinés, mais il faudrait leur dire de les consommer bio - les pesticides se concentrent en effet dans l'écorce des céréales et l'intensif complet est donc fortement chargé... Il faudrait aussi les prévenir des arnaques, comme le pain "complet" qui n'est que du pain blanc coloré au caramel.
    C'est du bon sens pour la viande. S'il faut varier les sources de protéines (oeufs, poisson, légumineuses), il faut forcément réduire en proportion les quantités de viande, autrement ça fait trop de protéines. Et la charcuterie, en tout cas tant qu'il y a du sel nitrité, est un cancérigène prouvé, donc autant la consommer avec modération...
    Et excellent chose sur les jus de fruit. Le PNNS avait complètement cédé aux lobbys industriels en les assimilant à une portion de fruit, alors qu'ils n'ont rien à voir. Mais même une fois par jour, c'est beaucoup. Un jus de fruit, ça devrait être rangé dans la case soda - à consommer exceptionnellement. Il y a autant de sucre, l'indice glycémique est aussi élevé, toutes les fibres ont été enlevées et les vitamines détruites par la pasteurisation... En fait, les 5 fruits & légumes, ça devrait surtout être 5 légumes et des fruits avec modération.

    • Letavia

      Excellente revue du problème.

  • Paneb

    Déjà que pour être de bon ton, il faut bien penser comme l'exigent nos dirigeants bien pensants Maintenant pour encore plus nous contrôler ils nous retirent le plaisir de manger... A quand le jour où ils vont aussi nous contrôler dans nos lits....

  • Albertov

    Déjà que la masse arrête de gober que ça n'a pas d'incidence de mal manger (= manger industriel/supermarché et ça n'a rien à voir avec ces recommandations déconnectées).

  • Albertov

    Et si on se limitait au message essentiel ?
    A savoir plus vous vous faites à manger, sans produits transformés, mieux c'est !
    Même un simple steak avec des légumes, et c'est déjà tb ... pour votre santé, pour votre ligne, pour votre porte-monnaie....

    L’alimentation industrielle, c'est tout simplement cher, presque criminel (additifs toxiques volontairement ajoutés pour que le trader fasse 1 centime d'économie à la tonne et se paye sa rolex), en tout cas mensonger.

    C'est trop difficile à dire ?
    Probablement trop de fric en jeu.

  • Hellboy460

    Je me demande si tout ces prescripteurs de la "Haute Autorité de la Sante Publique" vivent connectés à la réalité ou arqueboutés sur leur croyances...
    Des études récentes montrent que pour le sel par exemple :
    Le risque d'accident cardio-vasculaire, si vous doublez la quantité de sel préconisé pour arriver à 12 g / jour, restera bien inférieure à quelqu'un qui ne consomme pas assez de sel, le corps est capable d'évacuer l'excès mais à du mal à synthétiser le sodium. Le manque de sel peut entrainer diabète et maladie cardi-vasculaire.
    On préconise 5 fruits et légumes / jour, fruits bourrés de fructose, qui reste un glucide rapide...
    On a diabolisé les œufs pour le cholestérol, on sait maintenant que les oeufs n'ont aucun impact sur le cholestérol par contre ils sont bourrés de protéines.
    Pour les glucides on sait maintenent que plus le taux de glucides augmente dans l’alimentation, plus la mortalité augmente (étude PURE) mais on préconise toujours entre 50% et 55% des apports caloriques sous forme de glucides.
    ''Plutôt que le cholestérol, le LDL ou le gras, la résistance à l’insuline joue un rôle fondamental dans la survenue d’accidents cardiaques, du diabète, de l’obésité, de l’hypertension, de la démence, d’Alzheimer, des accidents cardiaques''
    Ne pas diaboliser l'insuline mais le taux d'insuline est fortement corrélé à l'absorbtion des glucides.
    Coté glucides on reste sur pain, pâtes et riz, que des glucides a haut indice glycémique qui déclenchent des pics d'insuline, préférez donc certaines céréales (avoine, sarrazin, épautre) à indice glycémique moins élevé.
    On veut réduire la viande et les protéines qui vont avec et favoriser les légumineuses, qui ont un certain niveau de protéines (8 à 9 g / 100g) mais surtout des glucides !!! (20 à 25 g / 100 g), je me demande si les lobbies Végans et écolos verdâtres ne sont pas derrière ça (toujours leur guerre contre la production de viande), les protéines végétales sont de moins bonne « qualité » que les protéines animales, préférez donc la viande maigre (bœuf ), les poissons gras, les œufs, les fruits à coques (noix, amandes, noisettes) qui en plus apportent des lipides.
    Pour les lipides, le gras, le diable, n'oubliez pas qu'une carence en lipide mettra à mal votre système hormonal et que votre système nerveux et bien c'est du gras...coté lipide cherchez ceux riches en oméga 3 dont nous sommes tous carencés (huile d'olive, fruits à coques, poissons gras).
    Les sportifs de force (body building, powerlifting, etc) ne touchent jamais ni leur protéines (entre 1,8g et 2,2 g / kg / jour – c'est beaucoup faites le calcul) ni leur lipides (1g / kg / jour – c'est aussi pas mal), c'est uniquement sur les glucides qu'ils jouent pour perdre du poids, ça devrait mettre la puce à l'oreille de ceux qui veulent perdre du poids, c'était mon cas...

    • gelan

      Les recommandations sont liées à la baisse du pouvoir d'achat.
      Il faut supprimer ce qui est cher et le remplacer par le moins cher.
      Le fromage est également cher.Bientôt supprimé?
      Si l'on supprime la viande il faudra se faire prescrire des piqûres de B12. Ou bien commander les cachets de veg1 et veg2 en Angleterre. Comme les végans.

    • coucoutudis

      Les lentilles c'est plus de 20 gr de proteine pour 100 gr soit + - autant que la viande ( par contre proteine non complète il faut donc manger plusieurs source pour avoir une acide aminé complète ( riz + lentille ) mais rien de grave en soit et en tout cas moins grave que pas assez de légume ).

      Pain, pâte et riz n'ont pas forcement un index glycémique élevé !! C'est vrai pour les produits raffiné par l'industrie mais c'est totalement faux pour les pains complète, riz complèt.....

      Quand au sportifs de force et bien comment dire ??? Ce sont des sportifs de force avec des besoins bien spécifique qui ne doivent pas être copiés collés sur une personne sédentaire !!! Sans oublié le dopage très présent dans ces sport et hélas souvent des problèmes de santé à long terme du à une alimentation "Parfois" " Trop " déséquilibré !!

    • pomlnb

      Sur le fond, vous avez plutôt raison, mais vous faites quand même des inexactitudes..
      Déjà, les oeufs, ça fait un moment qu'ils ne sont plus diabolisés. Là, vous enfoncez un peu les portes ouvertes...
      Et non, le sarrasin n'a rien à voir dans une liste de céréales, cette plante n'est pas une graminée... Et est malheureusement massivement importée de Chine.
      Pour les légumineuses, non, elles ne sont pas bourrées de glucides ! Ou alors, vous avez mal lu le tableau et vous avez additionné les fibres et glucides (techniquement, ce sont des glucides, mais vu que ça n'est pas assimilé...). De fait, l'usage des légumineuses comme sources de glucide est un bon moyen d'équilibrer un diabète, elles sont très très riches en fibres (plus de fibres que de glucides dans les lentilles) et un IG bas (typiquement autours de 30), tout en ayant une charge glucidique raisonnable (oui, 20g/100g, c'est bien raisonnable - il faut de toute façon consommer des glucides, autant les prendre sur un aliment à IG bas, riche en fibres et en vitamines !).
      Autrement, il faut vous méfier de l'indice glycémique ! Vos tables ne doivent pas être lues littéralement - ce qui compte, c'est le bol alimentaire, pas l'aliment pris isolément (à moins de faire un repas uniquement de pommes de terre). Par exemple, un diabétique peut parfaitement manger des bonbons ou du chocolat, avec modération bien sûr - il suffit de le faire à la fin d'un repas pauvre en glucides mais riches en protéines, lipides et fibres. Le bol alimentaire au global aura quand même un IG bas, même si les bonbons ont un IG haut consommés à jeun. C'est d'ailleurs le secret des plats populaires qui devaient tenir au ventre. Prenez du riz, c'est un IG élevé. Maintenant, rajoutez de l'huile d'olive, des protéines, des légumes avec des fibres, de l'acide sous forme de jus de citron (qui ralentie les enzymes) et vous avez un plat à IG modéré - et accessoirement une paella. Pareil pour le pain, le simple fait d'utiliser du levain (plus dense, plus acide) fait déjà baisser l'IG. Ou encore l'IG qui varie pas mal entre les vraies pâtes al dente et les pâtes toutes molles de la cantine.
      Oui, sur les oméga 3, mais que vient donc faire l'huile d'olive dans votre liste ??? Il y a 0 oméga-3 dans l'huile d'olive, mais des oméga-9 (très bons aussi, mais qui n'ont rien à voir). Pour les oméga-3, c'est l'huile de colza qu'il faut privilégier, en plus c'est pas cher. Même chose, que font donc les noisettes dans votre liste ??? Les noisettes, c'est très riches en oméga-6 (8g/100g) et très pauvre en oméga-3 (0,001g) ! Non, tous les fruits à coque ne sont pas riches en oméga-3 ! Certains, comme les noisettes, sont même plutôt nocifs (sauf si vous avez un excès d'oméga-3)...
      Oui, les protéines végétales sont moins complètes que les animales - mais on s'en fout un peu, nous consommons de toute façon beaucoup trop de protéines. L'intérêt de varier les sources de protéines, c'est aussi d'éviter des aliments cancérigènes prouvés (charcuterie, viande rouge), au profit d'aliment qui ont des apports nutritionnels intéressants (poissons gras chargés en oméga-3, légumineuses riches en oligo-éléments et en fibres, oeufs chargés en oméga-3 si bio ou poules nourries au lin...). Ca permet aussi de rééquilibrer les sources de lipides, pour augmenter les apports en oméga-3 (huile de colza plutôt que graisse de boeuf) et en recadrant vers une majorité d'acides gras mono-insaturés plutôt que saturés ou poly-insaturés, sachant que l'excès des deux est nocif.
      A part ça, prendre en exemple le régime des bodybuilders, bof. Vous citez un régime dont le but n'est pas la bonne santé, mais la recherche d'un effet spécial ! De fait, les bodybuilders épuisent leurs reins, mais dans leur cas, le calcul risque/bénéfice est favorable. Appliquez le même régime à un petit vieux et vous allez le coller sous dialyse, appliquez le à un enfant en bas âge et vous allez le rendre obèse (les protéines stimulent l'hormone de croissance, qui stimule la croissance des cellules adipeuses)... Le régime doit être adapté à la personne et un bodybuilder n'est certainement pas une personne normale...
      @gelan, la B12 ne se prend pas en piqûre, mais en comprimés, tous petits en plus. En plus, ça coûte trois fois rien. Et c'est peu contraignant, c'est une vitamine qui se stocke (typiquement, nous avons un stock de dix ans dans le foie), donc on peut prendre une seule forte dose par semaine, même pas besoin d'en prendre tous les jours. J'en prends fortement dosée, le budget est dérisoire - et je ne suis pas vegan, je mange régulièrement de la viande, mais j'ai une carence induite pas un médicament. D'ailleurs, il y a probablement plus de carences en B12 induite pas les médicaments que par le régime végan qui est peu pratiqué en France...

  • Charni

    Qu’est-ce qu’un fruit et qu’est-ce qu’un légume? Gustativement, je ne fais plus la différence.

    • rilayr

      C'est simple :
      La tomate, les haricots, le cobcombre et les poivrons sont des fruits.
      La rhubarbe est un légume

      :)

    • bluntman404

      Le fruits c'est juste l'organe comestible d'une plante a fleur alors que les légummes sont l'ensemble des plantes cultivés pour être manger. La tomate, poivron, courgette ce sont des fruits, mais c'est aussi des légumes, la carotte c'est une racine, mais c est un légume aussi.

  • anom65

    Encourager à manger du pain complet (ou pâtes, etc), c'est bien. Encore faudrait-il dire qu'il faut les consommer bio, sinon on avale tous les pesticides, insecticides... dont les céréales ont été gavées pendant leur pousse !!!

    • Taratator

      Meme bio, des pesticides sont utilisés.
      En outre, les semences ont toutes été modifiees par Monsanto, afin d’etre plus resistantes...cela entrainant une baisse de la qualité des aliments, notamment avec une hausse tres importante du taux de gluten, d’ou De plus en plus d’intolerance...

  • Lucyfer

    Des recommandations debiles

  • Nakanou

    Les lentilles et les pois chiches c'est bien...
    Mais moi ca me rend d'humeur venteuse... pour rester poli

  • bluntman404

    Une alimentation saine et équilibré, c'est facile: Midi: 1/2 viande ou poisson 1/4 légumineuse 1/4 légume, Soir: 1/2 viande ou poisson 1/2 légume et c'est tout.

    • Marge89

      ce conseil n'est pas équilibré, il manque la part de féculents qui, quoi qu'on en dise, est également indispensable

    • yatropdec

      protéines animales à chaque repas? Pas de sucres lents? Et vous prenez aussi votre litron pour faire passer tout ça?

    • pomlnb

      @Marge89, non, les féculents sont là : les légumineuses contiennent des glucides. Je mange des lentilles ou des haricots une fois par jour et je supprime les céréales en conséquence. C'est bien mieux au niveau apports en fibres et vitamines. Et en plus, ça a plus de goût.
      @yatropdec, pareil, les légumineuses sont des sucres lents (IG30, 20g/100g pour les lentilles). C'est même l'un des rares vrais sucres lents, les bananes, le pain ou les pâtes, contrairement à la légende, sont à la base des sucres assez rapides (qu'on peut ralentir par l'ajout de graisse, d'acidité et autres, certes).
      Après, oui, trop de protéines animales, d'autant plus que les légumineuses en contiennent déjà pas mal. Après, tout dépend des proportions !
      Par contre, il manque des graisses de qualité, des laitages, des crudités...

  • Mouskire

    Si les autorités pouvaient commencer à taxer voire interdire l’alimentation industrielle, interdire la publicité mensongère... on croirait presque qu’on mange équilibré avec la pub de macdo ou de quick ou kfc (multimarques pas de jaloux).... sans parler des marques à chips ou à gâteaux ....
    Pas la peine de venir avec des messages à l’attention du consommateur c’est plutôt aux entreprise d’arrêter leurs productions à tout va

  • MrAnge

    Bah oui, on limite les fruits qui sont sucrés, mais on ne limite surtout pas les produits industriels qui eux sont chargés de mauvais sucre ... Bravo le gouvernement, encore une bonne décision. Rien à dire, le vote aujourd’hui c'est utile ...

  • Mouskire

    Si les autorités pouvaient commencer à taxer voire interdire l’alimentation industrielle, interdire la publicité mensongère... on croirait presque qu’on mange équilibré avec la pub de macdo ou de quick ou kfc (multimarques pas de jaloux).... sans parler des marques à chips ou à gâteaux ....
    Pas la peine de venir avec des messages à l’attention du consommateur c’est plutôt aux entreprise d’arrêter leurs productions à tout va

    • pomlnb

      Pourquoi interdire ? Vous n'êtes pas capable de résister tout seul comme un adulte doté d'un libre arbitre ?

  • antimig

    Et quand est ce qu'ils pensent interdire aux industriels de l'alimentation d'introduire des produits nocifs dans l'alimentation.

  • retraitee

    dès qu'un gouvernement se mêle de nos affaires (isolation des habitations, ramonage des cheminées, recommandations sur la nourriture....) le produit en question voit flamber son prix ! Ramonage 75 E l'année précédente l'obligation par la loi, 135 après passage de la loi ! Réponse de la personne en charge ? "Maintenant c'est obligatoire" ! Alors, pitié gouvernement, ne nous obligez pas à manger quoi que ce soit.... tout est déjà assez cher surtout si l'on veut manger un peu équilibré !

    • Marge89

      c'est surtout votre ramoneur qui s'est gavé, chez moi (indre et loire) le ramonage est à 35/40 euros et ça n'a pas changé depuis 3 ans

    • yatropdec

      Marge89 idem chez moi, 40 euros, mais vu le pseudo, il a du flairer le bon client...

  • Pilou51

    Et qu'est ce qui est prévu comme messages aux différents éleveurs de bétail et autres volatiles ?

    • coucoutudis

      Produisez moins de viande qui nécessite d'importer des céréales type soja OGM et produisez plus de fruit et légume !!! Certains on commencer à le faire notamment avec la filière BIO qui contrairement à ce que nous dit MONSENTO et BAYER produit autant que l'agriculture chimique !!

  • KROKAZAN2013

    ça change tous les 4 matins, la meilleurs solution c'est de demander à ses grand parents et de suivre leurs conseils, faire pousser ses legumes et manger la viande achetée directement dans une ferme .... malgré les idées reçues ça coute moins cher

    • yatropdec

      quelle était l'espérance de vie de vos grands parents?

    • pomlnb

      Vous ne risquez pas de manger la viande achetée directement à la ferme, c'est illégal, il faut passer par un abattoir...
      Quant aux grands-parents, ça ne veut rien dire. Mon grand-père est mort à 60 ans d'un cancer du poumon, vous pensez qu'il était de bon conseil sur l'hygiène de vie ? Tous les régimes ne se valent pas, désolé, mais les grands-parents vivent quand même plus longtemps à Toulouse ou en Provence que dans le Nord !
      Et oui, il y a besoin d'une vraie recherche en nutrition - par exemple l'alimentation des bébés dans les années 50 a probablement posé les bases de l'explosion de l'obésité 20 ans plus tard, l'alimentation des bébés dans les années 90-2000 a contribué à l'explosion des allergies. La recherche en nutrition permet d'établir des vérités scientifique. Par exemple, jusqu'à récemment, la diversification chez le bébé était une affaire d'opinion. Depuis, on a une véritable étude de cohorte qui permet de savoir ce qui marche ou pas - à savoir que la diversification entre 4 mois et 8 mois, avec l'exposition à tous les allergènes, diminue le nombre d'allergies, contrairement à la diversification tardive qui était une opinion érigée en dogme.

  • Chargement en cours…

Retourner à l’article