Facebook dit avoir fermé des centaines de comptes de «désinformation» iraniens et russes

HIGH-TECH Selon le réseau social, ces pages ciblaient l’Amérique latine, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et le Moyen-Orient...

—