Metz: Un texto n'a pas valeur de testament, selon une décision du tribunal de grande instance

CODE CIVIL Dans une décision attendue par une famille qui se déchire depuis la fin de l’année 2016, le tribunal de grande instance de Metz a décidé de ne pas reconnaître un SMS écrit avant un suicide comme testament…

—