Conflit social, croissance, low cost... Les défis de Ben Smith, le nouveau boss d'Air France

SOCIAL Le Canadien nommé à la tête du groupe AirFrance-KLM aura des défis épineux à relever dès sa prise de fonctions en septembre prochain...

— 

Avec une rémunération qui pourrait dépasser les 4 millions d'euros par an, le nouveau patron du groupe Air France devra renouer le dialogue social avec les salariés et rendre la compagnie plus concurrentielle.
Avec une rémunération qui pourrait dépasser les 4 millions d'euros par an, le nouveau patron du groupe Air France devra renouer le dialogue social avec les salariés et rendre la compagnie plus concurrentielle. — Ryan Remiorz/AP/SIPA

Retourner à l’article