Twitter défend son choix de ne pas censurer le conspirationniste Alex Jones

INTERNET Le complotiste américain a été banni de la quasi-totalité des réseaux sociaux en moins de 24 heures…

—