Une entreprise condamnée à verser 60.000 euros à un salarié qui devait rester disponible en permanence

DECONNEXION Depuis 2010, l'homme était obligé d'être joignable 24 heures sur 24, sans être dédommagé par son entreprise...

—